Wall Street ouvre en hausse, soutenue par le pétrole

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert lundi en hausse, soutenue par une hausse des cours du pétrole et des autres ressources de base qui ranime l'appétit des investisseurs pour le risque.

Les cours du brut prennent autour de 5% après l'annonce d'une baisse des forages aux Etats-Unis et la prévision par l'Agence internationale de l'énergie d'une baisse de la production américaine de pétrole de schiste.

L'indice Dow Jones gagne 136,35 points, soit 0,83%, à 16.528,34 quelques minutes après l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse au même moment de 0,93% à 1.935,58 et le Nasdaq Composite prend 1,03% à 4.551,01.

"On voit le pétrole rebondir et certains interprètent cela comme un drapeau vert signalant le retour au risque à court terme", analyse James Abate (Centre Funds).

"Pour moi, la tendance à moyen et long termes reste au repli du marché actions", poursuit-il. "De notre point de vue, il ne s'agit pas là d'un retour vers un marché haussier".

Le prix des métaux industriels comme le cuivre et le zinc grimpe également, les investisseurs s'inquiétant d'éventuelles pénuries.

Aux valeurs, Allergan, en train d'être racheté par Pfizer, prend 2,5% dans les premiers échanges après avoir annoncé une hausse de 73,8% de son chiffre d'affaires trimestriel, grâce à la forte performance de ses produits tels que le Botox et les gouttes pour les yeux Restasis.

Contre la tendance, Sysco, premier distributeur américain de produits alimentaires, cède 2,3% après avoir annoncé lundi qu'il allait racheter son homologue britannique Brakes Group à la société de capital-investissement Bain Capital Private Equity pour environ 3,1 milliards de dollars (2,78 milliards d'euros).

Wall Street a terminé vendredi proche de l'équilibre, ce qui n'a pas empêché les trois indices de référence de boucler leur meilleure semaine depuis le début de l'année.

Les marchés américains restent à l'affût d'indications sur la prochaine décision monétaire de la Réserve fédérale, d'autant plus que les chiffres de l'inflation publiés vendredi ont surpris par leur vigueur, laissant ainsi la porte ouverte à de nouvelles hausses de taux cette année.

(Abhiram Nandakumar; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant