Wall Street ouvre en hausse soutenue par des résultats bancaires

le
0
OUVERTURE DANS LE VERT DE WALL STREET GRÂCE AUX BANQUES
OUVERTURE DANS LE VERT DE WALL STREET GRÂCE AUX BANQUES

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi, soutenue par l'espoir de nouvelles mesures de soutien à la croissance en Chine, ainsi que par des résultats meilleurs que prévu de Bank of America et de Morgan Stanley.

Après un week-end de trois jours pour le Martin Luther King Day, l'indice Dow Jones gagne 0,88% à 16.128,75 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,70% à 1.893,52 points et le Nasdaq Composite prend 0,80% à 4.524,32 points.

Le produit intérieur brut (PIB) chinois a progressé de 6,8% au quatrième trimestre en rythme annuel, ce qui correspond aux attentes des économistes et plaide en faveur de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire après les six baisses de taux déjà annoncées depuis novembre 2014. Sur l'ensemble de l'année 2015, la croissance s'établit à 6,9% contre 7,3% en 2015, son rythme le plus faible depuis 25 ans.

La faiblesse de la croissance en Chine a aussi incité le Fonds monétaire international à abaisser ses estimations de croissance mondiale pour le troisième fois en moins d'un an.

"L'enthousiasme de début de journée est porté par l'optimisme en provenance de Chine", dit Andre Bakhos de Janlyn Capital LLC. "Nous avons eu un début d'année très erratique, très agité, et les nouvelles de Chine vont donner aux investisseurs une raison pour effectuer quelques rachats de positions à découvert et quelque chose sur quoi s'appuyer."

Vendredi, Wall Street a chuté, l'indice S&P 500 ayant touché son plus bas niveau depuis octobre 2014.

Les valeurs bancaires soutiennent la tendance.

Bank of America gagne 2% après avoir fait état d'une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice net du quatrième trimestre, à la faveur d'une baisse des dépenses et malgré une hausse des provisions pour pertes de crédits.

Morgan Stanley fait un bond de 3,2% après avoir dégagé un bénéfice au quatrième trimestre 2015, alors qu'elle était déficitaire un an auparavant, tirant parti d'une baisse des rémunérations et de ses frais juridiques.

Goldman Sachs, JPMorgan, Citigroup et Wells Fargo prennent entre 1,2 et 1,8%.

Tiffany en revanche chute de 6,6%. Le joaillier a vu ses ventes baisser de 6% pendant la période des fêtes, les touristes en particulier ayant réduit leurs dépenses sur le continent américain. Tiffany s'attend désormais à une contraction de ses ventes de 10% sur l'année s'achevant le 31 janvier, au lieu de 5% à 10% attendu auparavant.

Johnson & Johnson avance de 1,4%. Le groupe va supprimer environ 3.000 emplois dans sa division matériel médical dans les deux années à venir, ce qui conduira le à inscrire une charge de restructuration avant impôt de 2,0 à 2,4 milliards de dollars.

Delta Air Lines prend 3,15% après avoir publié un bénéfice trimestriel en hausse de 43%.

(Abhiram Nandakumar, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant