Wall Street ouvre en hausse et conforte son avance de la semaine

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a débuté dans le vert vendredi et s'achemine vers une deuxième performance hebdomadaire positive, les investisseurs ayant écarté au moins temporairement l'hypothèse d'une escalade de la tension en Ukraine comme en Irak.

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 0,25%, à 16.755,93. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,36% à 1.962,23 et le Nasdaq Composite prend 0,53% à 4.476,65.

La tendance à Wall Street reste fortement influencée par l'actualité géopolitique mais les investisseurs ont à l'évidence bien accueilli les dernières nouvelles sur la situation en Ukraine et en Irak.

Le président finlandais Sauli Niinisto a annoncé vendredi, après une rencontre avec Vladimir Poutine, un accord sur l'aide humanitaire destinée à l'est de l'Ukraine et à Bagdad, le Premier ministre sortant Nouri al Maliki a renoncé à s'opposer à son remplacement.

Ces signes de détente pourraient donc permettre à Wall Street de conforter l'avance déjà confortable engrangée depuis le début de la semaine: en quatre séances, le Dow a déjà progressé de près de 1%, le S&P-500 de 1,22% et le Nasdaq de 1,87%.

Aux valeurs, l'équipementier des semi-conducteurs Applied Materials gagne 5,3% après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, soutenus par la demande de mémoires DRAM et des prévisions meilleures qu'anticipé.

Le fabricant de boissons énergisantes Monster Beverage bondit de plus de 31% après l'entrée à son tour de table de Coca-Cola (+2,2%, plus forte hausse du Dow), qui déboursera 2,15 milliards de dollars pour 16,7% du capital.

A la baisse, Estée Lauder cède 1,5% après la publication d'un bénéfice trimestriel doublé en un an, dopé par des ventes anticipées qui auront pour conséquence un ralentissement sur le trimestre en cours.

La séance sera animée entre autres par la première estimation de l'indice de confiance du consommateur Thomson Reuters-Université du Michigan, attendu à 13h55 GMT.

(Ryan Vlastelica, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant