Wall Street ouvre en hausse

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère hausse mercredi, soutenue par des déclarations encourageantes pour l'économie mondiale du nouvel homme fort de la Chine, mais l'avance du marché est freinée par une forte baisse du groupe minier Freeport-McMoRan Copper & Gold après l'annonce d'une importante acquisition.

L'indice Dow Jones regagne 50,28 points, soit 0,39%, à 13.002,06 après un quart d'heure d'échanges, au lendemain d'un tassement de 0,11%. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,15% à 1.409,16.

Le Nasdaq Composite abandonne à l'inverse 0,17% à 2.991,63, plombé par Apple.

Xi Jinping, le nouveau chef du Parti communiste chinois, a annoncé dans un discours que Pékin maintiendra en 2013 sa politique économique de réglage fin en soutien à la croissance. Parmi ses priorités, il a cité la réforme fiscale, l'urbanisation et le fait de laisser le marché jouer un rôle plus important dans la fixation des prix des matières premières.

"'Urbanisation', cela signifie davantage d'investissements dans les infrastructures", relève Andrew Wilkinson, stratège chez Miller Tabak & Co à New York. "Et le pouvoir a par ailleurs assoupli les règles qui limitaient les investissements des compagnies d'assurances dans les banques".

Les nouvelles sont moins favorables aux Etats-Unis où le nombre de créations d'emplois dans le secteur privé est ressorti en baisse et légèrement inférieur aux attentes en novembre, à 118.000 selon l'enquête ADP au lieu de 125.000 attendu.

Le marché attend à 15h00 GMT l'indice ISM des services de novembre et la statistique des commandes à l'industrie d'octobre, en attendant le rapport mensuel de l'emploi qui viendra vendredi en point d'orgue de la semaine.

Les investisseurs sont également attentifs au déroulement des négociations sur le budget fédéral.

Sur le front des valeurs, Freeport-McMoRan Copper & Gold dégringole de 13,6% à 33,7 dollars. Le groupe minier a annoncé le rachat de Plains Exploration & Production et de McMoRan Exploration en deux opérations séparées pour un total de neuf milliards de dollars en numéraire et en actions.

Citigroup, en hausse de 3,6% à 35,52 dollars, soutient au contraire le Dow Jones après l'annonce de 11.000 suppressions d'emplois, mesure qui se traduira par une charge d'un milliard d'impôts dans ses comptes du quatrième trimestre mais doit lui permettre de réaliser des économies de l'ordre de 1,1 milliard par an à partir de 2014.

Apple recule de 2,45%. Selon le cabinet d'études IDC, la firme à la pomme aura perdu cette année des parts en marché sur le segment des tablettes face à la plateforme Android proposée par Google.

Angela Moon, Véronique Tison pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant