Wall Street ouvre en hausse avant les minutes de la Fed

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE AVANT LES MINUTES DE LA FED
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE AVANT LES MINUTES DE LA FED

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère progression mercredi avant la publication des minutes de la réunion de la Réserve fédérale américaine du mois dernier, prévue à 20h00.

La prudence a toutefois repris le dessus sur les marchés à la suite d'une opération antiterroriste en banlieue parisienne et de l'annulation d'un match de football en Allemagne.

L'indice Dow Jones gagnait 0,39% à 17.5587,91 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progressait de 0,36% à 2.057,90 points et le Nasdaq Composite prenait 0,35% à 5.003,65 points.

Wall Street a effacé l'essentiel de ses gains mardi après l'annulation d'un match de football amical entre l'Allemagne et les Pays-Bas, auquel devait assister la chancelière Angela Merkel, de crainte d'un attentat à la bombe.

"Tous les regards sont tournés vers la Fed, tandis que les investisseurs gardent en tête les préoccupations géopolitiques dit Peter Cardillo, économiste chez First Standard Financial.

"Ces facteurs externes vont maintenir le marché sous pression quelles que soient les indications de la Fed."

Sur le plan des indicateurs macroéconomiques publiés mercredi, les mises en chantier se sont retrouvées en octobre à un plus bas de sept mois en raison d'une chute de la construction de maisons individuelles dans le sud des Etats-Unis, mais une forte hausse des permis de construire laisse penser que le marché immobilier conserve son dynamisme.

Apple prend 2,3%. Goldman Sachs a ajouté le titre à sa liste des valeurs spécialement recommandées aux Etats-Unis, considérant qu'elle a un potentiel de hausse de 43%.

Target perd 4,1% malgré la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

Fairchild Semiconductor International s'adjuge 8,78% à 19,45 dollars. ON Semiconductor a annoncé son intention de racheter son concurrent pour 2,4 milliards de dollars, soit 20 dollars par action.

Citrix perd 4,7%. La société d'informatique dématérialisée a annoncé la suppression d'un millier d'emplois, ce qui l'amènera à comptabiliser des charges avant impôt de 65 à 85 millions de dollars au quatrième trimestre 2015 et en 2016.

(Abhiram Nandakumar à Bengalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant