Wall Street ouvre en hausse avant le discours de Janet Yellen

le
1
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en hausse lundi, accentuant ses gains de vendredi, avant les déclarations très attendues de la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen en cours de séance.

Les investisseurs seront très attentifs à son discours, à 13h55 GMT à Chicago, pour tenter de se faire une idée de ses positions en matière de taux d'intérêt. Le 19 mars, Wall Street avait perdu du terrain après que Janet Yellen eut évoqué la possibilité d'un relèvement des taux plus rapide qu'anticipé sur le marché.

L'indice Dow Jones gagne 0,64% à 16.427,62 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,64% à 1.869,56 points et le Nasdaq Composite prend 0,75% à 4.186,89 points.

L'indice S&P 500 est bien parti pour réaliser sa plus mauvaise performance trimestrielle en deux ans même si la tendance devrait être soutenue par les opérations d'"habillage de portefeuilles" de fin de trimestre de la part des gérants.

L'indice des directeurs d'achats (PMI) de la région de Chicago est ressorti à 55,9 en mars, en baisse par rapport à son niveau de février (59,8) et au consensus (59,0).

BlackBerry abandonne 4,2% après avoir fait état d'une chute de 64% de son chiffre d'affaires trimestriel, avec toutefois des pertes moins lourdes que prévu.

Aux valeurs moyennes, Prana Biotechechnology chute de près de 70%. La société a annoncé que son médicament expérimental pour traiter la maladie d'Alzheimer n'avait pas atteint ses principaux objectifs lors d'une étude à mi-parcours auprès de patients souffrant d'une forme légère de la maladie.

Les investisseurs restent par ailleurs attentifs aux derniers développements de la crise ukrainienne.

Les USA et la Russie ont discuté de la manière dont ils pourraient faire retomber les tensions, a déclaré le secrétaire d'Etat américain John Kerry après une rencontre de quatre heures avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

(Chuck Mikolajczak, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 le lundi 31 mar 2014 à 16:21

    La bourse n' annonce plus l'avenir économique, elle répond à des " discours " d'incompétents qui pensent guider l' économie, on ne peut que laisser dire...!