Wall Street ouvre en hausse avant de nouveaux indicateurs

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert vendredi en hausse dans l'espoir qu'une série d'indicateurs attendus en cours de séance, la première du mois, confirmeront une tendance au redressement de l'économie américaine après un net ralentissement au premier trimestre.

Les économistes s'attendent à une progression des dépenses de construction en mars après une contraction en février. Ils pensent aussi que l'indice de l'Institute for Supply Management (ISM) traduira une accélération de l'activité manufacturière en avril. Ces deux indicateurs sont attendus à 16h00.

Les constructeurs automobiles devraient pour leur part faire état d'une modération de leurs ventes en avril après la hausse constatée en mars.

La Bourse de New York a été plombée jeudi par la chute du titre Apple, qui a condamné le Nasdaq à une quatrième séance consécutive de baisse.

Dans les premiers échanges vendredi, l'indice Dow Jones gagne 127,12 points, soit 0,71%, à 17.967,64 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,61% à 2.098,19 et le Nasdaq Composite prend 0,66% à 4.973,90.

"Le mouvement de ventes observé jeudi est derrière nous et il y a une sorte de hausse de soulagement en attendant les statistiques du jour", a dit Adam Sarhan, directeur général de Sarhan Capital à New York.

"Un nouveau mois commence et les grands investisseurs institutionnels qui se positionnent sur une base mensuelle continuent d'injecter de l'argent sur le marché."

Aux valeurs, Tesla gagne 0,85% à 228 dollars après avoir dévoilé un ensemble de batteries destinées aux entreprises et aux ménages qui témoigne de la volonté du groupe américain de se diversifier au-delà de la voiture électrique.

Chevron cède près de 1,5% à 109,50 dollars. La deuxième compagnie pétrolière américaine a pourtant fait état d'un recul moins marqué que prévu de son bénéfice trimestriel, des réductions de coûts et les marges réalisées dans le raffinage lui ayant permis d'atténuer les effets de la chute des cours.

Le titre LinkedIn plonge pour sa part de plus de 17% à 208,50 dollars, le réseau social professionnel ayant annoncé des prévisions de résultats pour le deuxième trimestre et l'ensemble de l'exercice inférieures aux estimations des analystes.

Apple se reprend légèrement de 0,4% à 125,67 dollars.

(Tanya Agrawal; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant