Wall Street ouvre en hausse après les inscriptions au chômage

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York débute en hausse jeudi après l'annonce d'une baisse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage, qui témoigne de la bonne santé du marché de l'emploi.

Avec 1.000 inscriptions en moins, elles sont retombées à 264.000 dans la semaine au 9 mai, tout près d'un creux de 15 ans touché il y a deux semaines.

L'indice Dow Jones gagne 0,7% à 18.186,38 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,52% à 2.109,42 points et le Nasdaq Composite prend 0,49% à 5.006,29 points.

Les cours sont également soutenus par l'apaisement des tensions sur les rendements des obligations du Trésor américain. Le titre à 10 ans est retombé par rapport à son plus haut de cinq mois, à 2,28%, atteint mercredi.

La récente envolée des rendements de la dette rend en principe les actions moins attractives.

"L'économie se porte bien. Ce n'est pas formidable mais pas mal non plus", dit David O'Malley de Penn Mutual Asset Management qui gère 20 milliards de dollars d'actifs.

Cisco Systems prend 2,77%, soutenant le S&P 500. Le spécialiste des réseaux a fait état d'un bénéfice trimestriel tout juste supérieur aux attentes du marché, porté par une demande soutenue pour ses routeurs, commutateurs haut de gamme, équipements sans fil et serveurs.

La chaîne de grands magasins Kohl' Corp chute en revanche de 9,9% après avoir annoncé des ventes trimestrielles à magasins comparables inférieures aux attentes, affectées par des températures plus basses que d'habitude en février.

Puma Biotechnology abandonne plus de 17%. Les résultats détaillés d'un essai clinique en phase III d'un traitement contre le cancer du sein appelé neratinib a montré qu'il améliorait la survie sans rechute de certaines malades, mais seulement pendant 2,3 mois en moyenne.

La chaîne de burgers Shake Shack s'adjuge 9,4% après avoir publié un bénéfice trimestriel inattendu et un chiffre d'affaires meilleur que prévu, tout en relevant son objectif de ventes pour l'ensemble de l'année.

J.C. Penney perd 6% malgré une perte moins lourde que prévu au titre du premier trimestre de son exercice.

Sur le front des fusions et acquisitions, le fabricant de puces Cypress Semiconductor gagne 3% après avoir lancé une offre sur Integrated Silicon Solution (+7,14%) à 19,75 dollars par action, soit 627,3 millions au total.

(Tanya Agrawal, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant