Wall Street ouvre en hausse après les chiffres du PIB américain

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE APRÈS LES CHIFFRES DU PIB
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE APRÈS LES CHIFFRES DU PIB

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert mardi en légère hausse après ses nouveaux records de la veille, soutenue par les chiffres du produit intérieur brut (PIB) américain meilleurs que prévu au troisième trimestre.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagnait 23,52 points, soit 0,13%, à 17.841,42. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,17% à 2.072,92 points et le Nasdaq Composite s'adjuge 0,31% à 4.769,65 points.

La croissance américaine a été revue à la hausse en deuxième estimation, à +3,9% en rythme annualisé contre +3,5% en première estimation. Les économistes interrogés par Reuters attendaient un chiffre révisé légèrement à la baisse, à +3,3%.

Sur le front de l'immobilier, la hausse des prix ralentit, avec des perspectives stables ou en légère amélioration pour 2015. Les prix des logements individuels aux Etats-Unis ont augmenté de 4,9% sur un an en septembre, selon l'enquête mensuelle S&P/Case Shiller.

Sur le plan sectoriel, l'indice des valeurs de l'information et de la technologie est en tête des hausses à +0,43%, tandis que celui des télécoms est parmi les plus fortes baisses à -0,54%, poursuivant sa tendance de la veille.

Aux valeurs, Tiffany gagne 3,22%, le joaillier ayant confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année malgré des résultats trimestriels légèrement inférieurs aux attentes.

L'action Apple prend 0,85% à 119,57 dollars, permettant à la capitalisation boursière du groupe à la pomme de dépasser pour la première fois le seuil des 700 milliards de dollars.

Nuance Communications s'envole de près de 4,50%. Le concepteur de logiciels de reconnaissance vocale, dont Icahn Associates Corporation détient près de 20% du capital, a annoncé un bénéfice trimestriel meilleur que prévu à la faveur d'une forte demande de sa clientèle du secteur de la santé.

Workday plonge de 4,38%, le spécialiste des logiciels de ressources humaines basés sur le "cloud" ayant annoncé lundi une perte aggravée au quatrième trimestre, imputable à un creusement de ses coûts.

Sur le marché des changes, le dollar est stable (+0,07%) par rapport à panier de devises de référence mais perd 0,18% à 1,2422 euro après son record de plus de deux ans face à la monnaie unique.

Le Brent de mer du Nord progresse de 0,63%, juste au-dessus du seuil des 80 dollars, à 80,20 dollars le baril en attendant la réunion de jeudi de l'Opep.

(Chuck Mikolajczak, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant