Wall Street ouvre en hausse après les chiffres de l'emploi

le
0
WALL STREET OUVRE DANS LE VERT
WALL STREET OUVRE DANS LE VERT

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère hausse vendredi mais se montrait hésitante ensuite dans les premiers échanges, après un rapport sur l'emploi meilleur que prévu aux Etats-Unis, reflétant le dynamisme du marché et jouant en faveur de hausses des taux progressives de la part de la Réserve fédérale.

L'indice Dow Jones est stable (-0,05% à 16.925,03 points). Le Standard & Poor's 500, plus large, est également quasiment inchangé (-0,06% à 1.992,62 points) et le Nasdaq Composite cède 0,15% à 4.700,30 points.

L'économie américaine a créé le mois dernier 242.000 emplois et le taux de chômage est resté à 4,9%, son plus bas niveau en huit ans. Les économistes s'attendaient à 190.000 créations d'emploi et à un taux de chômage stable à 4,9%.

Ces créations d'emplois, plus nombreuses que prévu, s'ajoutent à une série d'indicateurs positifs reflétant un nouvel élan de l'économie américaine, après une timide croissance annuelle de 1,0% au dernier trimestre 2015. La croissance du premier trimestre 2016 est prévue aux alentours de 2,5%.

Mais le déficit commercial des Etats-Unis a augmenté, lui aussi, plus fortement que prévu en janvier, un dollar fort et une demande mondiale atone ayant contribué à des exportations qui n'ont jamais été aussi faibles depuis cinq ans et demi, ce qui laisse penser que le commerce extérieur continuera de peser sur la croissance économique au premier trimestre.

L'attention des investisseurs est de plus en plus focalisée sur les indicateurs économiques, en attendant la prochaine réunion de politique monétaire de la Fed les 15 et 16 mars, maintenant que la saison des résultats arrive à sa fin.

Les marchés d'actions sont globalement soutenus par une série d'indicateurs positifs publiés cette semaine un peu partout dans le monde, ainsi que par la hausse des cours du pétrole, qui ont encore connu une semaine de grande volatilité.

Wall Street avait terminé en légère hausse jeudi sous la conduite des banques et des valeurs de l'énergie qui ont poursuivi leur redressement dans le sillage du baril de pétrole, permettant à l'indice Standard & Poor's (+0,35% à à 1.993,40 points) de revenir à son meilleur niveau depuis deux mois.

Hewlett-Packard Enterprise gagne plus de 11%. L'ex-division de Hewlett-Packard dédiée aux matériels et services pour les entreprises a publié des résultats en baisse mais meilleurs qu'attendu pour son premier trimestre.

(Abhiram Nandakumar, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant