Wall Street ouvre en hausse après de bons indicateurs

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a repris des couleurs jeudi à l'ouverture après trois séances consécutives de baisse à la faveur d'une hausse plus marquée que prévu des ventes au détail en novembre aux Etats-Unis, du recul des inscriptions hebdomadaires au chômage et du repli des prix à l'importation.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 133,47 points, soit 0,76%, à 17.666,62. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,95% à 2.045,48 et le Nasdaq Composite prend 1,04% à 4.732,92.

Le chiffre des ventes au détail en novembre témoigne d'une solide reprise économique outre-atlantique et est susceptible de compenser l'impact de la chute de 40% des cours pétroliers depuis le mois de juin.

Autre chiffre bien accueilli par les marchés, les inscriptions au chômage sur la semaine au 6 décembre ont diminué aux Etats-Unis à 294.000 contre 297.000 la semaine précédente.

Les prix à l'importation ont subi en novembre leur plus forte baisse (-1,5%) depuis près de deux ans et demi, conséquence de la chute des cours des produits pétroliers.

Le dollar reprend de la vigueur au lendemain de prises de bénéfices, touchant un plus haut face au yen (+0,87%). Le billet vert progresse également de 0,36% par rapport à un panier de devises de référence et de 0,38% comparé à l'euro, qui perd du terrain en réaction à l'annonce du montant alloué aux banques par la BCE.

Le Brent de mer du Nord est stable (+0,2%), toujours sous les 65 dollars, au lendemain de sa chute de près de 4%.

Sur le plan sectoriel, tous les indices du S&P sont dans le vert, celui de la santé et de la consommation étant en tête avec des gains de plus de 1%.

Aux valeurs, Radioshack, plonge de près de 8%. Le distributeur américain d'électronique grand public a annoncé une chute de 16% de son chiffre d'affaires trimestriel à 650,2 millions de dollars (521,64 millions d'euros) et un plan de réduction de coûts.

Staples s'envole de 8,13% et Office Depot de 10,1%. L'investisseur activiste Starboard Value a pris une participation de 5,1% dans le premier et porté sa participation à 9,9% dans le second, des achats qui pourraient mettre la pression sur les deux fournisseurs d'articles de bureau pour qu'ils rapprochent leurs activités.

Delta Air Lines gagne 2,6%, la compagnie aérienne ayant amélioré jeudi ses prévisions de résultat pour 2015 avec un bénéfice d'exploitation attendu à 1,7 milliard de dollars, grâce au recul des prix de kérosène.

(Chuck Mikolajczak; Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant