Wall Street ouvre en hausse

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi soutenue par une nouvelle preuve de l'amélioration du marché du travail aux Etats-Unis, par les propos jugés rassurants de la Réserve fédérale américaine et par des signes d'une stabilisation des cours pétroliers.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 177,47 points, soit 1,02%, à 17.534,34. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 1,15% à 2.035,97 et le Nasdaq Composite prend 1,23% à 4.701,36.

Les investisseurs attendent à 14h45 GMT la publication de l'indice PMI Markit des services en décembre en version flash.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont enregistré une baisse inattendue aux Etats-Unis lors de la semaine au 13 décembre, à 289.000 contre 295.000 (révisé) la semaine précédente.

Ce nouveau signe d'une amélioration du marché du travail aux Etats-Unis est publié au lendemain de l'appréciation plutôt optimiste de la première économie mondiale par la Réserve fédérale, qui a promis d'être "prudente" dans la remontée de ses taux d'intérêt.

"L'économie s'améliore, les choses se redressent", commente James Liu, stratégiste chez JPMorgan Funds.

En Europe, l'Allemagne rassure également. Le climat des affaires outre-Rhin s'est amélioré en décembre pour le deuxième mois consécutif avec un indice Ifo en hausse de 105,5 contre 150,4 attendu en moyenne par les économistes

Sur le marché des changes, le dollar progresse par rapport à un panier de devises internationales en gagnant 0,25%.

Le pétrole poursuit également son rebond, le Brent se rapprochant des 63 dollars ((+1,85%) et le brut léger américain de 58 (+1,10%).

Sur le plan sectoriel, l'indice de l'énergie affiche un gain de 2,04%, plus forte hausse des indices du S&P.

Les actions Exxonmobil, Chevron et Conocophillips progressent de 1,47% à 2,1%, portées par la poursuite de la remontée des cours du brut. Mercredi, Chevron a annoncé la suspension sine die d'un projet de forage dans la partie canadienne de l'Arctique, en mer de Beaufort, en raison des "incertitudes économiques du secteur" dans un contexte de chute des cours pétroliers.

Marathon Oil bondit de 5,9% après avoir dit mercredi qu'il réduirait ses dépenses d'investissement de quelque 20% l'an prochain en raison de la chute des cours pétroliers.

Oracle s'envole de 6,5% après avoir fait état mercredi de résultats meilleurs que prévu au titre du deuxième trimestre 2014-2015, une première depuis quatre trimestres pour l'éditeur américain de logiciels pour entreprises.

Boeing prend près de 1%. L'avionneur devrait livrer 754 avions civils l'année prochaine, contre un objectif allant de 715 à 725 fixé pour 2014, a rapporté mercredi la fédération du secteur aéronautique américain.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant