Wall Street ouvre en hausse

le
0
LES MARCHÉS AMÉRICAINS OUVRENT EN HAUSSE
LES MARCHÉS AMÉRICAINS OUVRENT EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en hausse mardi, au lendemain des nouveaux records inscrits par l'indice S&P-500, s'appuyant sur de solides indicateurs économiques et sur des rendements obligataires tellement bas qu'ils poussent les investisseurs à prendre des risques sur le marché boursier.

L'indice S&P-500, qui a éprouvé à plusieurs reprises son record de mai 2015 cette année, l'a finalement effacé lundi en inscrivant un sommet de 2.143,16.

Le Nasdaq Composite a également inscrit lundi son meilleur niveau de l'année, tandis que le Dow Jones a décroché un plus haut de plus de 13 mois, dopé par la solide statistique de l'emploi de vendredi dernier.

Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones progresse de 0,41% à 18.300,93 points, tandis que le S&P-500 avance de 0,53% à 2.148,62 points. Le Nasdaq Composite pour sa part a débuté la séance sur un gain de 0,59% à 5.017,86.

Le département du Travail a recensé 287.000 créations de postes le mois dernier, le nombre le plus élevé depuis octobre 2015 et qui a dépassé largement le consensus, après 11.000 seulement en mai.

La victoire de la coalition du Premier ministre Shinzo Abe aux élections sénatoriales japonaises et l'accession de la ministre britannique de l'Intérieur Theresa May au poste de Premier ministre ont assoupi certaines des incertitudes politiques qui avaient tourmenté les marchés après la victoire du "oui" au Brexit.

L'évolution de Wall Street dépendra largement, dans le mois qui vient, de la qualité des résultats de sociétés trimestriels qui vont déferler à partir de cette semaine.

Les bénéfices des sociétés du S&P-500 sont prévus en baisse de 4,8% au deuxième trimestre, alors que ceux du premier trimestre avaient diminué de 5%, selon des données de Thomson Reuters. Toutefois, les analystes voient à nouveau les bénéfices en croissance durant le second semestre de l'année.

L'aluminier Alcoa qui, comme de juste, a lancé la "saison" des résultats hier lundi, gagne 5,5%. Il a fait état lundi d'un bénéfice net en baisse au deuxième trimestre, avec un chiffre d'affaires affecté par la baisse des prix de l'aluminium et de l'alumine et par la fermeture ou la vente de sites.

Le marché attend aussi la statistique des stocks de gros de mai et prédit une hausse de 0,2% après +0,6% en avril, leur plus forte progression en 10 mois, qui avait poussé des économistes à revoir à la hausse leur prévision de croissance du deuxième trimestre.

Plusieurs responsables de la Réserve fédérale doivent également s'exprimer.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant