Wall Street ouvre en forte baisse, l'Europe inquiète

le
0
WALL STREET EN NET RECUL DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
WALL STREET EN NET RECUL DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

NEW YORK (Reuters) - Wall Street perd plus de 1% dans les premiers échanges jeudi, dans le sillage de marchés d'actions européens plombés par des statistiques économiques médiocres en France et en Italie et par les inquiétudes concernant la première banque portugaise cotée.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones recule de 147,76 points, soit 0,87%, à 16.837,85 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, cède 0,87% à 1.955,66 points et le Nasdaq Composite abandonne 1,25% à 4.363,81 points.

L'indice de volatilité VIX bondit de près de 9% et a atteint son plus haut niveau depuis le 20 mai.

La Bourse de New York avait terminé dans le vert mercredi, soutenue par la publication des minutes de la Fed, qui réfléchit aux modalités de son désengagement de la politique monétaire ultra-accommodante en place depuis la crise.

Le recul plus fort que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, qui confirme l'embellie sur le marché du travail, semble ignoré par les investisseurs, davantage préoccupés par la situation économique en Europe.

La production industrielle italienne a subi en mai sa baisse mensuelle la plus marquée depuis novembre 2012, tandis qu'en France, elle a chuté de 1,7%.

Le secteur bancaire européen est fortement affecté par la chute du titre Banco Espirito Santo (BES). La cotation de BES a été suspendue à Lisbonne, alors que son principal actionnaire a fait état de "difficultés importantes".

A New York, l'indice S&P du secteur financier recule de plus de 1%, Citigroup lâche 1,2%.

Costco Wholesale est stable au lendemain de l'annonce d'une hausse supérieure au consensus de ses ventes en juin.

Family Dollar Stores abandonne 1,6% après avoir fait état d'une baisse d'un tiers de son bénéfice trimestriel du groupe a baissé d'un tiers à 81,1 millions de dollars (71 cents/action).

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant