Wall Street ouvre en baisse sur fond de tensions en Ukraine

le
0
WALL STREET OUVRE DANS LE ROUGE EN RAISON DES TENSIONS EN UKRAINE
WALL STREET OUVRE DANS LE ROUGE EN RAISON DES TENSIONS EN UKRAINE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse jeudi, les tensions en Ukraine pesant à nouveau sur les marchés après l'annonce par Kiev d'une incursion russe sur son territoire.

L'indice Dow Jones perdait 35,28 points à l'ouverture, soit 0,21%, à 17.086,73 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,26% à 1.994,99 points et le Nasdaq Composite cédait 0,38% à 4.555,21.

La Bourse de New York avait largement ignoré les tensions géopolitiques ces derniers jours et les indices de référence avaient atteint ces derniers jours des niveaux records.

La situation a changé jeudi avec l'annonce par le président ukrainien de l'acheminement de troupes russes en territoire ukrainien. Petro Porochenko a annulé une visite prévue en Turquie et demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité et de défense ukrainien pour décider des mesures à prendre.

L'Ukraine pèse également sur le marché obligataire. Le rendement des Treasuries à 30 ans est ainsi tombé jeudi à 3,07%, son plus bas niveau depuis plus d'un an.

La tendance baissière est toutefois contenue par l'annonce d'une croissance du produit intérieur brut des Etats-Unis 4,2% en rythme annualisé au deuxième trimestre, soit davantage que les 4,0% annoncés en première estimation.

Autre signe de la reprise de la première économie du monde, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué aux Etats-Unis lors de la semaine au 23 août, à 298.000 contre 299.000 la semaine précédente.

Aux valeurs, les banques étaient sous surveillance après l'annonce par le FBI d'une enquête sur des informations selon lesquelles plusieurs d'entre elles auraient été la cible d'attaques informatiques. Parmi elles figurerait JP Morgan, qui perdait 0,7% dans les premiers échanges [ID:nL5N0QY4DE]

Abercrombie & Fitch reculait de plus 4,5% après avoir part jeudi d'une baisse de 6% de ses ventes trimestrielles.

(Ryan Vlastelica; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant