Wall Street ouvre en baisse, pénalisée par le dollar fort

le
0
    24 mars (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert jeudi en 
baisse jeudi, dans des marchés prudents avant le long week-end 
de Pâques, le raffermissement du dollar pesant sur le secteur 
des ressources de base. 
   L'indice Dow Jones  .DJI  perd 0,45% à 17.423,90 points dans 
les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500  .SPX , plus 
large, recule de 0,57% à 2.025,14 points et le Nasdaq Composite 
 .IXIC  cède 0,55% à 4.742,58 points. 
    Le dollar est en bonne voie pour afficher sa plus longue 
phase de hausse en près d'un an à la suite de commentaires de 
responsables de la Réserve fédérale laissant entendre qu'il 
pourrait y avoir plus de deux hausses de taux cette année. 
    Le président de la Fed de St. Louis, James Bullard, est le 
dernier membre de la banque centrale en date à avoir durci le 
ton en disant qu'une hausse de taux "pourrait ne pas être loin". 
    Ces commentaires des responsables de la Fed interviennent 
après la position de prudence adoptée par sa présidente, Janet 
Yellen, à l'issue de la réunion de la Fed la semaine dernière.  
    Sur le plan des indicateurs économiques américains, les 
commandes de biens durables ont baissé un peu moins que prévu en 
février, tandis que les inscriptions au chômage ont légèrement 
augmenté la semaine dernière.     
    Le baril de pétrole est retombé sous la barre des 40 
dollars, affaibli en outre par des stocks record aux Etats-Unis. 
    Aux valeurs, Accenture  ACN.N  gagne 3,4% après avoir 
annoncé une hausse de 6% de son chiffre d'affaires trimestriel, 
supérieure au consensus.    
    Yahoo  YHOO.O  cède 1,74%. Le fonds d'investissement 
Starboard Value a lancé une procédure visant à remplacer la 
totalité du conseil d'administration du groupe internet, y 
compris la directrice générale, Marissa Mayer.   
    Terex  TEX.N  prend 5,3% après avoir fait état d'une offre 
améliorée du chinois Zoomlion Heavy Industry and Technology 
 000157.SZ , qui propose désormais au constructeur américain 
d'engins de chantier environ 3,4 milliards de dollars (3 
milliards d'euros) contre 3,29 milliards précédemment. 
          
    Pour les valeurs à suivre, cliquez sur      
     
 
 (Abhiram Nandakumar; Juliette Rouillon pour le service 
français, édité par Patrick Vignal) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant