Wall Street ouvre en baisse, les tensions géopolitiques pèsent

le
0
LES INDICES BOURSIERS AMÉRICAINS DANS LE ROUGE À L'OUVERTURE
LES INDICES BOURSIERS AMÉRICAINS DANS LE ROUGE À L'OUVERTURE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert dans le rouge lundi, les combats en Irak et les tensions entre la Russie et l'Ukraine pénalisant les marchés d'actions, malgré la publication d'indicateurs américains supérieurs aux attentes.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones recule de 17,11 points, soit 0,1%, à 16.758,63. Le Standard & Poor's 500, plus large, cède 0,06% à 1.937,37 et le Nasdaq Composite perd 0,1% à 4.314,75.

Les Etats-Unis, qui ont dépêché dans le Golfe un porte-avions, sont ouverts à des discussions avec l'Iran sur les moyens de contrer l'offensive des djihadistes en Irak, a déclaré le secrétaire d'Etat américain John Kerry dans une interview à Yahoo! News.

Sur le terrain, la progression fulgurante des djihadistes sunnites de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qui se sont emparés d'une partie du nord du pays la semaine dernière, a été stoppée sur le Tigre à une heure de Bagdad.

Autre source de tension, la Russie, qui exigeait le remboursement avant 10h00 (06h00 GMT) ce lundi d'une partie au moins de la dette imputée à l'Ukraine, a cessé totalement de lui livrer du gaz, selon le ministre ukrainien de l'Energie, Iouri Prodan.

Dans ce contexte géopolitique tendu, le baril de Brent oscille autour de 113 dollars mais reste proche d'un plus haut de près de neuf mois, tandis que le brut léger américain est au-dessus du seuil de 107 dollars. .

Du côté des indicateurs, l'indice "Empire State est ressorti meilleur que prévu en juin, tout comme la production manufacturière en mai, ce qui accroît les anticipations d'un fort rebond de la croissance américaine au deuxième trimestre. L'indice immobilier NAHB pour le mois de juin sera publié à 14H00 GMT.

Aux valeurs, Yahoo perd 5% après la publication par Alibaba de ses résultats annuels et de la liste de ses actionnaires fondateurs.

Sur le font des fusions-acquisitions, l'activité reste soutenue. Le fabricant d'appareils médicaux Medtronic s'adjuge 4% au lendemain de l'annonce d'une OPA amicale de 42,9 milliards de dollars sur Covidien. Covidien s'envole de 26,5%.

Level 3 Communications cède 1,3% après l'annonce du rachat prestataire de services internet tw telecoms pour 5,6 milliards de dollars. L'action tw telecom grimpe de plus de 10%.

Williams Cos prend 18%. Le spécialiste américain des oléoducs a accepté de prendre le contrôle du fournisseur de services au secteur du gaz et du pétrole Access Midstream Partners pour un montant d'environ 6 milliards de dollars.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfried Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant