Wall Street ouvre en baisse, la Grèce inquiète

le
0

NEW YORK (Reuters) - Wall Street est en baisse jeudi en ouverture, dans un contexte d'incertitude constant lié à la question grecque.

Le ministère allemand des Finances a rejeté la nouvelle proposition d'Athènes de prolongation de l'aide financière présentée jeudi, estimant qu'elle ne remplissait pas les conditions fixées par les partenaires européens de la Grèce.

Athènes a répliqué en déclarant que l'Eurogroupe n'avait que deux solutions à sa disposition: accepter ou rejeter son offre.

Wall Street avait terminé en très léger recul mercredi, en dépit de "minutes" de la Réserve fédérale plutôt rassurantes quant à l'évolution des taux directeurs.

Dans les tout premiers échanges, le Dow Jones perd 0,39% à 17.960,02 points, le S&P-500 abandonne 0,32% à 2.093,08 et le Nasdaq Composite laisse 0,1% à 4.901,27.

Le marché a pris connaissance de la première statistique économique du jour, d'aspect favorable.

Le nombre des inscriptions au chômage a baissé plus que prévu la semaine dernière, prouvant une fois de plus que le marché du travail se redresse sensiblement aux Etats-unis.

Aux valeurs, Wal-Mart Stores cède près de 3%. Le premier distributeur mondial a pourtant annoncé jeudi une hausse de 12% de son bénéfice au quatrième trimestre, le consommateur ayant tiré parti de la baisse des prix à la pompe pour dépenser plus dans les magasins.

(Ryan Vlastelica, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant