Wall Street ouvre en baisse, la Grèce inquiète

le
0
Wall Street ouvre en baisse, la Grèce inquiète
Wall Street ouvre en baisse, la Grèce inquiète

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse mardi, comme le laissaient présager les futures, les investisseurs craignant que la crise de la dette en zone euro ne prenne une nouvelle dimension avec le résultat des législatives grecques dimanche dernier.

Cette donnée politique avait affecté la Bourse lundi mais cette dernière a fini par effacer ses pertes, permettant à l'Indice S&P-500 de mettre fin à trois séances de baisses d'affilée.

Le chef de file de la coalition de la Gauche radicale, Alexis Tsipras, a estimé mardi que la Grèce n'était plus liée par ses engagements envers l'Union européenne et le Fonds monétaire international après le rejet par les électeurs des partis favorables aux plans de renflouement.

Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones perd 0,53% à 12.939,35. Le S&P-500 abandonne 0,52% à 1.362,47 et le Nasdaq Composite cède 0,54% à 2.941,89.

Aux valeurs, Electronic Arts chute de près de 5%. L'éditeur de jeux vidéo a publié ses trimestriels lundi et a surtout annoncé que le jeu en ligne Star Wars: the Old Republic, censé concurrencer le géant World of Warcraft d'Activision Blizzard, avait perdu 400.000 abonnés.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant