Wall Street ouvre en baisse, la Fed et la Chine pèsent

le
0
WALL STREET OUVRE EN BAISSE
WALL STREET OUVRE EN BAISSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street ouvre en baisse jeudi, sous le coup à la fois des craintes de voir la Réserve fédérale ralentir plus vite que prévu le rythme de ses rachats d'actifs et de la publication d'un indicateur d'activité jugé décevant en Chine.

Peu après un discours plutôt attentiste du président de la Fed, le compte rendu de la dernière réunion du Federal Open Market Committe (FOMC) a montré mercredi que certains de ses responsables étaient prêts à revoir à la baisse dès juin le plan de soutien à l'économie américaine.

En Chine, l'indice PMI flash HSBC du secteur manufacturier est tombé à 49,6 en mai, traduisant une contraction de l'activité pour la première fois en sept mois.

L'indice Dow Jones perd 0,56% à 15.222,16,60 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1% à 1.638,79 points et le Nasdaq Composite abandonne 0,86% à 3.433,25 points.

"Nous sommes dans une situation où toutes les nouvelles ne peuvent qu'être mauvaises quand la Fed commence à parler", note Peter Jankovskis de OakBrook Investments LLC dans l'Illinois. "Ils ont à peu près atteint leur limite (...) ce qui fait que nous sommes là à attendre la fin de la partie."

Aux valeurs, Hewlett-Packard limite la baisse du Dow Jones avec un bond de 10,36% après avoir relevé ses prévisions 2012-2013 et surpassé les attentes pour le deuxième trimestre de son exercice.

Ralph Lauren perd 4,6% après avoir annoncé un chiffre d'affaires inférieur au attentes et une prévision 2013-2014 de baisse de 25 à 75 points de base de sa marge opérationnelle.

Chuck Mikolajczak, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant