Wall Street ouvre en baisse, Heinz bondit en vue de son rachat

le
0
OUVERTURE À LA BAISSE POUR WALL STREET
OUVERTURE À LA BAISSE POUR WALL STREET

NEW YORK (Reuters) - Wall Street ouvre en léger recul jeudi, affectée par des indicateurs inférieurs aux attentes en Europe et au Japon et des perspectives décevantes de Cisco, la baisse étant toutefois limitée par le bond en avant de Heinz.

L'indice Dow Jones perd 0,32% à 13.938,32 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,29% à 1.515,86 points et le Nasdaq Composite cède 0,29% à 3.187,66 points.

La zone euro s'est enfoncée davantage qu'attendu dans la récession au quatrième trimestre 2012 pénalisée par la contraction marquée de l'activité en France et en Allemagne, ses deux principales économies.

Les investisseurs redoutent l'impact de la récession en Europe sur la croissance mondiale et les résultats de sociétés.

De même, l'économie japonaise s'est contractée pour le troisième trimestre consécutif au cours des trois derniers mois de 2012, mais certains signes laissent entrevoir un rebond à la faveur d'une reprise du secteur exportateur.

La séance est animée par une série de résultats de grands noms de la cote et d'opérations de fusions & acquisitions.

Cisco perd 2,7% après ses résultats et en particulier des perspectives jugées décevantes.

US Airways cède plus de 4% après l'annonce de sa fusion avec American Airways.

Mais Heinz bondit de près de 20% après avoir annoncé qu'il allait être racheté par Berkshire Hathaway, le véhicule d'investissement de Warren Buffett, et 3G Capital, au prix de 72,5 dollars par action, soit 23,2 milliards de dollars (17,4 milliards d'euros) au total.

General Motors gagne 1,8% et Pepsico 1,5% après leurs résultats.

Metlife perd plus de 3% après avoir fait état d'une baisse de 90% de son bénéfice au quatrième trimestre - à 96 millions de dollars contre 959 millions (9 cents par action contre 90) - en raison de pertes sur produits dérivés.

Rodrigo Campos, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant