Wall Street ouvre en baisse, en pleine discussion sur le budget

le
0
OUVERTURE EN BAISSE POUR WALL STREET
OUVERTURE EN BAISSE POUR WALL STREET

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère baisse vendredi alors que l'administration démocrate du président Barack Obama et le camp républicain, majoritaire à la Chambre des représentants, sont plongés dans des négociations pour éviter que Washington se retrouve en défaut de paiement dans six jours.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 18,62 points, soit 0,12%, à 15.107,45 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,18% à 1.689,49 points et le Nasdaq Composite cède 0,2% à 3.753,34 points.

Aucun accord ne s'est dessiné jeudi soir à Washington au terme d'une réunion d'une heure trente à la Maison blanche entre Barack Obama et les responsables républicains sur l'impasse budgétaire et le relèvement du plafond de la dette, mais les deux parties ont annoncé qu'elles continuaient de discuter.

Les républicains, en tête desquels le président de la Chambre des représentants, John Boehner, ont présenté à Barack Obama un plan préconisant un relèvement momentané du plafond de la dette, actuellement fixé à 16.700 milliards de dollars, de manière à éviter au pays de faire défaut.

"On dirait qu'il y a désormais plus de souplesse, ou en tout cas que les négociations progressent", estime Tim Ghriskey, du cabinet new-yorkais Solaris. "Une fois que le bon sens sera de retour à Washington, même provisoirement, les marchés devraient vraiment repartir à la hausse."

Parmi les hausses notables, contre la tendance, le titre de la chaîne de supérettes Safeway gagne 4,97% à 33,14 dollars, après l'annonce de son départ de la région de Chicago, qui suit un désengagement du Canada cet été.

Chuck Mikolajczak; Julien Dury pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant