Wall Street ouvre en baisse de 1%, le yuan continue de peser

le
0

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur ID:nL5N10M4HV NEW YORK, 12 août (Reuters) - Wall Street a ouvert en nette baisse mercredi, affectée comme la veille par la dévaluation du yuan qui pénalise les valeurs exportatrices et alimente les craintes d'un ralentissement économique mondial. L'indice Dow Jones .DJI perd encore 193,38 points ou 1,11% à 17.209,46 dans les premiers échanges, avec ses 30 composantes dans le rouge, au lendemain d'un recul de 1,21%. Le Standard & Poor's 500 .SPX , plus large, recule de 0,94% à 2.064,39 points et le Nasdaq Composite .IXIC cède 1,06% à 4.983,32. Le yuan est tombé à son plus bas de quatre ans, jusqu'à 6,4510 pour un dollar sur le marché spot, après la décision de la Banque populaire de Chine de fixer son cours de référence médian à 6,3306, sous le niveau auquel il avait été dévalué mardi. ID:nL5N10N08L Les prix des matières premières ont baissé dans la foulée, avec le cuivre à un plus bas de six ans et l'indice CRB de Thomson Reuters .TRJCRB , qui agrège les cours de 19 matières premières, à son plus bas niveau depuis 2003. Le revirement surprise de la Chine relance aussi le débat sur le moment que choisira la Réserve fédérale américaine pour commencer à relever ses taux directeurs. La probabilité d'une hausse des taux dès septembre est tombée à moins de 50% alors qu'elle était de près de 60% vendredi dernier après la statistique robuste de l'emploi en juillet. La révision des anticipations sur les taux a fait reculer le rendement du T-Bond à son plus bas niveau en trois mois et fait décrocher également le dollar. Les valeurs les plus exposées à la Chine mènent la baisse comme mardi, à commencer par les constructeurs automobiles et les grands groupes industriels. General Motors GM.N , qui a une part de marché de près de 15% en Chine, lâche 1,65% en début de séance, Ford F.N et Fiat Chrysler FCAU.N chute de 4,77%. Caterpillar CAT.N et United Technologies UTX.N , composantes du Dow Jones, perdent respectivement 0,70% et 0,94%. Aux technologiques, Apple AAPL.O , également dans le Dow Jones, rétrograde de 2,7% à 110,45 dollars après un nouveau plus bas de six mois de 109,63, la Chine étant un marché crucial pour le fabricant de l'iPhone. Le revirement de la Chine sur sa politique de changes éclipse la fin de la saison des résultats aux Etats-Unis. Parmi les publications du jour, le géant chinois du commerce en ligne Alibaba BABA.N a déçu avec une croissance du chiffre d'affaires au plus bas depuis trois ans ID:nL5N10N2WR . Le titre est sanctionné d'un recul de 6,8%. Macy's M.N , le groupe de grands magasins, perd de même 4,1% après ses résultats, accompagnés de l'annonce de la création d'une coentreprise de vente en ligne en Chine. Alors que plus de 90% des sociétés du S&P ont publié leurs comptes, le deuxième trimestre se caractérise par une hausse de 1,2% des bénéfices et un recul de 3,5% des chiffres d'affaires. L'agenda est encore plus clairsemé pour les indicateurs avec pour seule statistique à l'ordre du jour le budget fédéral de juillet, publié à 18h00 GMT et prévu en déficit de 132 milliards de dollars. (Tanya Agrawal à Bangalore, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant