Wall Street ouvre en baisse avec le pétrole

le
0
WALL STREET DANS LE ROUGE À L'OUVERTURE
WALL STREET DANS LE ROUGE À L'OUVERTURE

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert vendredi à la baisse sur fond de nouveau plongeon des cours du pétrole et malgré la publication de chiffres signalant une remontée des pressions inflationnistes aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones perd 82 points, soit 0,5%, à 16.309 points peu après l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule au même moment de 0,7% à 1.903,25 et le Nasdaq Composite cède 0,67% à 4.126,25.

Le pétrole pique de nouveau du nez après l'annonce d'une hausse des stocks de brut aux Etats-Unis. Le Brent de la mer du Nord recule de 2,4% à 33,47 dollars et le brut léger américain cède 3,6%, repassant sous la barre des 30 dollars.

Les cours du pétrole ont pris 14% de mardi avec jeudi après l'amorce d'un accord entre pays producteurs pour soutenir les prix.

Les investisseurs ont appris une heure avant l'ouverture de Wall Street que la hausse des prix à la consommation de base au mois de janvier aux Etats-Unis avait été la plus forte depuis quatre ans et demi en raison notamment de l'augmentation des loyers et des frais de santé.

Ces chiffres signalent une hausse des pressions inflationnistes qui pourrait inciter la Réserve fédérale à relever encore ses taux d'intérêt cette année après l'avoir fait en décembre dernier, pour la première depuis près de 10 ans.

Les futures sur indices new-yorkais ont frémi à l'annonce de ces chiffres tout en demeurant en territoire négatif.

Sur le marché des changes, l'euro a touché un plus bas du jour face au billet vert, à 1,1066 dollar, avant de se stabiliser.

Aux valeurs, Deere chute de plus de 4% dans les premiers échanges après avoir fait état d'un bénéfice trimestriel en repli, la méforme de l'agriculture mondiale et la baisse de la demande du secteur de l'énergie aux Etats-Unis ayant freiné ses ventes d'équipements agricoles et de construction.

Contre la tendance, Yahoo prend 1,6% après fait un pas de plus vers la cession attendue de ses activités internet en annonçant la création d'une commission indépendante pour explorer des "options stratégiques".

(Abhiram Nandakumar; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant