Wall Street ouvre en baisse avec l'Ukraine, Amazon et Ford

le
0
WALL STREET OUVRE EN BAISSE
WALL STREET OUVRE EN BAISSE

WALL STREET (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert dans le rouge vendredi, les tensions liées à la situation en Ukraine et les résultats jugés décevants de plusieurs grands groupes, comme Ford ou Amazon, occultant les comptes solides publiés par Microsoft.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 0,35%, à 16.444,14. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,33% à 1.872,50 et le Nasdaq Composite cède 0,65% à 4.121,33.

Même si la situation géopolitique a été occultée ces derniers jours à Wall Street par la multiplication des publications de résultats, les investisseurs continuent de surveiller l'évolution de la situation autour de la frontière entre l'Ukraine et la Russie, qui fait craindre un conflit armé. Standard & Poor's a en outre abaissé la note souveraine de la Russie.

Directement affecté, Visa perd 3,04% la plus forte baisse du Dow, après avoir expliqué jeudi soir que les sanctions contre Moscou pesaient sur son activité.

Amazon chute de 7,5%, la hausse de ses coûts ayant occulté celle de son chiffre d'affaires aux yeux d'une partie des analystes.

Ford cède près de 3% après ses trimestriels, inférieurs au consensus en raison d'une augmentation inhabituelle des charges liées aux garanties de ses modèles.

A la hausse, Microsoft s'adjuge 1,6%, ses bénéfices ayant dépassé les attentes et la stratégie fondée sur les mobiles et le "cloud" semblant convaincre les investisseurs.

(Ryan Vlastelica; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant