Wall Street ouvre en baisse au lendemain du record du Nasdaq

le
0
WALL STREET OUVRE EN BAISSE
WALL STREET OUVRE EN BAISSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street était en léger repli vendredi après l'ouverture, marquant une pause après le record vieux de plus de 15 ans battu la veille par le Nasdaq Composite.

Vers 13h40 GMT, l'indice Dow Jones perd 41,64 points, soit 0,23%, à 18.074,20. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,23% à 2,116,29 et le Nasdaq Composite cède 0,19% à 5.123,04.

Portés par une série de statistiques attestant d'une bonne santé de l'économie américaine et des déclarations de la Réserve fédérale suggérant que la remontée des taux d'intérêt se fera de manière plus progressive, les trois indices sont bien partis pour afficher une hausse hebdomadaire. Ce serait la deuxième d'affilée pour le Dow et le S&P 500.

Depuis le début de l'année, le Nasdaq affiche une progression de 8,2%, contre +2,8% pour le S&P 500 et +1,4% pour le Dow Jones, deux indices qui ont multiplié les records au cours de l'année écoulée.

Les investisseurs notent qu'il pourrait y avoir des pics de volatilité en ce jour des "quatre sorcières", une expression qui désigne l'arrivée à échéance de quatre produits dérivés : les options sur indices boursiers, les contrats à terme sur indices boursiers, les options sur actions et les contrats à terme sur actions.

Les investisseurs continuent de surveiller le dossier grec à quelques jours d'un sommet entre chefs d'Etat et de gouvernement sur le pays, au bord d'une situation de défaut.

Du côté des hausses, le titre ConAgra Foods bondissait de plus de 6,5% après que le fonds activiste Jana Partners a pris une participation dans le groupe agro-alimentaire.

L'action Red Hat, deuxième progression la plus prononcée du S&P 500, avançait de 2,4% après que le premier distributeur mondial du système d'exploitation libre Linux, a fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

De l'autre côté du spectre, le titre Hershey perdait près de 3% après que le chocolatier a annoncé une révision à la baisse de sa prévision de résultats annuels, le chocolatier évoquant notamment de piètres performances commerciales en Chine.

(Tanya Agrawal, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant