Wall Street ouvre en baisse après les statistiques

le
0
WALL STREET EN RECUL DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
WALL STREET EN RECUL DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère baisse jeudi, sous le coup d'indicateurs macro-économiques qui ont légèrement déçu des investisseurs qui en viennent à nouveau à s'interroger sur la vigueur de la croissance américaine.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones cédait 0,44% (58,35 points) à 13.067,86 points. Le Standard & Poor's, plus large, reculait de 0,57% (8,08 points) à 1.397,46 points tandis que le composite du Nasdaq se repliait de 0,51% (15,94 points) à 3.089,02 points.

Ce recul en tout début de séance fait suite à deux séances consécutives de repli après que la place boursière américaine a terminé lundi à des nouveaux plus hauts de quatre ans.

Ceci étant dit, le S&P 500 affiche néanmoins une hausse de plus de 11% depuis le début de l'année, l'indice de référence des gérants de fonds étant ainsi bien parti pour signer sa meilleure performance trimestrielle depuis le troisième trimestre 2009.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) américain a, comme prévu, été confirmée au quatrième trimestre 2011 à 3,0% en rythme annuel, son taux le plus élevé depuis le deuxième trimestre 2010, d'après l'estimation définitive publiée jeudi par le département du Commerce.

Les inscriptions au chômage hebdomadaires ont de leur côté moins baissé que prévu, à 359.000 contre 350.000 attendues.

"Les données économiques américaines sont un peu moins positives que prévu ces derniers temps (...)", a dit Rick Frier, chargé du courtage chez Conifer Securities.

Bon nombre d'investisseurs anticipent un repli du marché au début du deuxième trimestre, ce qui constituerait une pause dans un cycle haussier en cours depuis six mois, avant une reprise de la progression vers la fin de l'année.

Le titre Red Hat avançait de 8,33% à 55,67 dollars après que le distributeur de Linux a publié mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes des analystes pour le cinquième trimestre consécutif et annoncé 300 millions de dollars de rachats d'actions.

L'action Illumina prenait de 4,1% à 51,94 après la décision de Roche Holding de relever son offre d'achat sur le spécialiste du séquençage du génome à 51 dollars par action, contre 44,50 dollars jusqu'à présent, la portant à un montant total de 6,7 milliards de dollars au total.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant