Wall Street ouvre en baisse après les inscriptions au chômage

le
0
WALL STREET DANS LE ROUGE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
WALL STREET DANS LE ROUGE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a débuté en baisse jeudi après des inscriptions hebdomadaires au chômage nettement décevantes, dans un marché qui reste par ailleurs attentif aux résultats trimestriels.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones cède 0,10% à 13.543,57 points. Le Standard & Poor's, plus large, perd 0,20% à 1.457,99 points tandis que le composite du Nasdaq recule de 0,30% à 3.094,74 points.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté aux Etats-Unis dans la semaine au 13 octobre, à 388.000 contre 342.000 (révisé) la semaine précédente, alors que les économistes attendaient en moyenne 365.000.

"J'ai anticipé 100 fois un coup d'arrêt sur les marchés; (...) (ces chiffres) pourraient marquer le début d'une correction", dit Uri Landesman de Platinum Partners à New York.

Le S&P 500 a pris 2,3% au cours des trois derniers jours, ce qui a porté l'indice à 0,33% de son plus haut niveau de clôture de l'année, soutenu par de bons résultats de sociétés comme ceux de Johnson & Johnson et Goldman Sachs.

Verizon Communications prend 1,2% après avoir publié une hausse de 16% de son bénéfice trimestriel grâce à la croissance du chiffre d'affaires de ses activités de téléphonie mobile, portées par une hausse des tarifs et le lancement de l'iPhone 5 d'Apple.

Morgan Stanley cède 1,5% après avoir annoncé une perte nette au troisième trimestre mais son bénéfice ajusté a progressé plus fortement que prévu grâce à l'amélioration des revenus de son activité de trading sur le marché obligataire qui plombait depuis longtemps les comptes de la banque d'affaires.

Les investisseurs attendent l'indice des indicateurs avancés de septembre et l'indice "Philly Fed" d'octobre.

Ryan Vlastelica; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant