Wall Street ouvre en baisse après les chiffres de l'emploi

le
0

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur ID:nL5N11950S NEW YORK, 4 septembre (Reuters) - Les marchés américains ont débuté dans le rouge vendredi, les chiffres de l'emploi publiés une heure avant l'ouverture ayant mis en évidence une décélération de la croissance du marché du travail en août aux Etats-Unis. Cinq minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones .DJI perd 215,46 points, soit 1,32%, à 16.159,30 points. Le Standard & Poor's 500 .SPX , plus large, recule de 1,22% à 1.927,36 points et le Nasdaq Composite .IXIC cède 1,11% à 4.680,79 points. Le secteur non agricole américain a créé 173.000 emplois le mois dernier, contre 245.000 en juillet, alors que les économistes anticipaient un chiffre de 220.000. ID:nL5N11A1CZ Le département du Travail a cependant prévenu que les chiffres du mois d'août faisaient régulièrement l'objet d'une révision à la hausse. Par ailleurs, le taux de chômage est tombé le mois dernier à 5,1%, un plus bas depuis avril 2008, le salaire horaire moyen a enregistré sa plus forte hausse depuis janvier et la durée de travail hebdomadaire a également augmenté. La Réserve fédérale prendra notamment en compte ces données pour décider de l'évolution de sa politique monétaire lors de sa prochaine réunion dans moins de deux semaines, mais les investisseurs restent indécis sur le calendrier qu'elle adoptera pour relever ses taux. "Les données de l'emploi sont sans conteste suffisamment bonnes pour autoriser une hausse des taux de la Fed en septembre, mais la grande question reste de savoir si la volatilité des marchés viendra faire capoter les plans", observe Alan Ruskin, de Deutsche Bank, à New York. Aux valeurs, l'action Caterpillar CAT.N cède 2,3%, affectée par un abaissement de recommandation d'analyste. Le titre Netflix NFLX.O , qui a déjà subi cinq séances consécutives de baisse, continue de céder du terrain et abandonne près de 2%. La perspective de voir Apple AAPL.O (-0,5%) se lancer dans la création de contenus originaux, comme l'a annoncé le magazine Variety, pèse sur le titre depuis le début de la semaine. ID:nL5N1173I2 A l'inverse de la tendance, le loueur d'avions Avolon Holdings AVOL.N voit son titre bondir de 4,4%, après avoir annoncé jeudi soir avoir accepté une offre d'achat de 2,5 milliards de dollars du chinois Bohai Leasing qui le valorise à 7,6 milliards de dollars en incluant sa dette. ID:nL5N119507 (Tanya Agrawal; Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant