Wall Street ouvre dans le rouge, Chine et Corée du Nord pèsent

le
0
LES MARCHÉS AMÉRICAINS OUVRENT EN BAISSE
LES MARCHÉS AMÉRICAINS OUVRENT EN BAISSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a entamé la séance de mercredi en nette baisse, les investisseurs délaissant les actifs risqués sur fond de regain d'inquiétude sur l'état de l'économie chinoise, après un nouvel accès de faiblesse du yuan et la publication d'un indicateur décevant sur le secteur des services.

Les marchés sont également sensibles à la rechute des cours du pétrole dans un contexte géopolitique tendu, avec une crise diplomatique entre l'Arabie saoudite et l'Iran, ainsi que l'annonce d'un essai nucléaire nord-coréen, le premier d'une bombe H.

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 217,84 points, soit 1,27%, à 16.940,82 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,22% à 1.992,03 points et le Nasdaq Composite cède 1,22% à 4.831,75 points.

Sur le plan macroéconomique, des données encourageantes ont été publiées avant le début des échanges à Wall Street. L'enquête mensuelle ADP a révélé des créations d'emploi supérieures aux attentes dans le secteur privé en décembre aux Etats-Unis et le département du Commerce a fait état d'une réduction du déficit commercial des Etats-Unis en novembre.

Les intervenants seront par ailleurs attentifs à la publication, à 19h00 GMT, du compte-rendu de la réunion des 15 et 16 décembre du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale.

Aux valeurs, les géants pétroliers Exxon, Chevron et ConocoPhillips sont à la peine, avec des reculs compris entre 1,4% et 2,8%.

Au lendemain de l'annonce par le quotidien financier japonais Nikkei de l'intention d'Apple de réduire d'environ 30% sa production d'iPhone 6s et 6s Plus au premier trimestre 2016 par rapport à ses ambitions initiales, le titre du groupe à la pomme continue sa glissade et abandonne 1,7%.

Il entraîne dans son sillage les actions d'un certain nombre de ses fournisseurs comme NXP Semiconductors, Avago Technologies, Micron Technology, Cirrus Logic, Skyworks Solutions, qui accusent des chutes allant de 1,9% à 4,4%. L'indice sectoriel des semi-conducteurs plonge de son côté de 2,4%.

Le titre Fiat Chrysler Automobiles coté à New York chute de 5,4% après que Goldman Sachs a réduit son objectif de cours, tout en restant à l'achat.

(Tanya Agrawal; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant