Wall Street: nouvelles déceptions sur le front de l'emploi.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait ouvrir sur une note de faiblesse jeudi matin, plombée notamment par la publication de chiffres de l'emploi moins bons qu'attendu.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats 'futures' sur les grands indices américains perdent autour de 0,2%, annonçant un début de séance dans le rouge.

Nouvelle déception sur le front du marché du travail, le cabinet de services aux entreprises ADP n'a dénombré que 173.000 créations de postes dans le secteur privé en mai, soit 7000 de moins que le consensus.

Parallèlement, les inscriptions hebdomadaires au chômage n'ont que légèrement reflué, de 1000, lors de la semaine close le 28 mai, à 267.000.

Ces deux statistiques semblent avoir déçu les investisseurs à la veille de la publication du rapport officiel sur l'emploi diffusé par le Département du Travail.

Le statu-quo sans surprise décidé par la Banque centrale européenne (BCE) semble, lui, n'avoir suscité aucune réaction, en Europe comme à New York.

Sur le front du pétrole, le baril de brut léger américain fait plus que résister (-0,2% à 48,9 dollars) alors que se tient aujourd'hui à Vienne une réunion ministérielle ordinaire de l'OPEP.

'Des rumeurs disent que certains membres souhaitent mettre en place un niveau plafond de production', souligne ADS Securities.

'S'il est peu probable qu'on aboutisse à un gel de la production, l'idée d'un maintien de la production aux niveaux actuels devrait rester sur la table, ce qui devrait permettre au baril de rester au contact des 50 dollars', assure-t-il.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant