Wall Street: mines et pétrolières occultent les stats macro.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street a ignoré les multiples signaux de ralentissement économique qui s'accumulent en Europe depuis le début de l'année (avec une nette dégradation des PMI et de leurs diverses composantes) pour ne s'inspirer que de la trajectoire haussière du pétrole (+6% à 31,3$ sur le NYMEX).

Le Dow Jones a engrangé +1,40%, le S&P500 et le Nasdaq +1,47%, le Dow Transport s'est détaché avec +1,85%.

L'appétit pour le risque est de retour comme en témoigne le repli de 'VIX' (-5,7%) sous le seuil des 20 pour la 1ère fois depuis début janvier 2016.

Le 'VIX' est associé au 'S&P qui a renoué au point près avec son zénith de fin janvier (1.945Pts).

Le secteur pétrolier et minier a largement contribué a son redressement au-dessus des 1.940Pts avec Freeport Mc Moran (+14,5%), Marathon Oil +11,3%, Apache +6,2%, Noble et Transocean +6%, Anadarko +5,5%, Peabody, Range Resources, Halliburton ou Conoco Philips gagnent entre +4,8 et +4,9%.

La seule 'stat' publiée lundi après-midi aux USA concernait l'indice PMI Markit pour le secteur manufacturier américain, lequel recule de 52,4 en janvier 2015 à 51 en estimation 'flash' pour le mois en cours, traduisant ainsi une décélération de l'expansion du secteur à son plus faible rythme depuis octobre 2012... voire même depuis septembre 2009.

Wall Street applaudit cette contreperformance qui se traduit dans l'esprit du marché par : 'la FED a remonté par erreur les taux mi-décembre 2015, elle n'est pas prête de récidiver avant décembre 2016... si elle ne passe pas aux taux négatifs avant' !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant