Wall Street marque une pause après une semaine erratique

le , mis à jour à 00:36
0

* Fischer (Fed) indécis sur une hausse de taux en septembre * Légère hausse des dépenses de consommation * Le secteur de l'énergie gagne 2% avec la hausse du baril * Le Dow cède 0,07%, le S&P gagne 0,06%, le Nasdaq prend 0,32% * Sur la semaine, le Dow gagne 1,1%, le S&P 0,9%, le Nasdaq 2,6% (Actualisé avec le dollar) par Noel Randewich NEW YORK, 28 août (Reuters) - Wall Street a marqué une pause vendredi, après deux séances de forte progression, les investisseurs ayant repris leur souffle avant le week-end, au terme d'une semaine erratique sur les marchés dans l'inquiétude sur l'état de l'économie chinoise. La tendance a été alourdie par des commentaires du vice-président de la Réserve fédérale américaine, Stanley Fisher, semblant suggérer qu'une hausse des taux d'intérêt dès le mois prochain restait de l'ordre du possible. ID:nL5N1133UG L'indice Dow Jones .DJI a perdu 11,76 points en clôture, soit 0,07%, à 16.643,01 points. L'indice S&P-500 .SPX , plus large, a grignoté en revanche 1,21 point, soit 0,06%, à 1.988,87 points. Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 15,62 points (+0,32%) pour terminer à 4.828,33 points. Sur la semaine, le Dow a gagné 1,1%, le S&P a pris 0,9%, et le Nasdaq 2,6% après avoir connu leur pire journée en quatre ans lundi, suivie du plus fort rebond en deux séances depuis la crise financière. Le Dow Jones et le Nasdaq Composite ont tous deux réalisé leur meilleure performance hebdomadaire en six semaines et le S&P-500 sa plus forte hausse en quatre semaines. "De nombreux investisseurs ajustent leurs portefeuilles avant de partir en week-end et les replis du début de semaine ont été de bonnes opportunités d'achats", dit Randy Frederick, responsable de trading chez Charles Schwab. Les récentes turbulences du marché, qui ont vu le Dow Jones perdre plus de 1.000 points en cours de séance lundi, ont incité des responsables de la stratégie à revoir en baisse le niveau attendus sur les indices fin 2015. Les fonds investis en actions ont subi des retraits records de 29,5 milliards de dollars sur la semaine au 26 août, les investisseurs s'étant reportés massivement sur les fonds monétaires, montre une étude de Bank of America Merrill Lynch Global Research. ID:nL5N113474 LE MARCHÉ RESTE NERVEUX Même si les fortes hausses des deux séances précédentes laissent penser que le pire est derrière nous, l'indice de volatilité CBOE montre que les investisseurs restent nerveux. L'indice VIX .VIX -- connu sous la nom d'indice de la peur -- n'a perdu que 0,19% à 26,05 points après avoir atteint un pic de plus de six ans à 53,29 points au cours de la semaine. "Le VIX moyen sur l'année a été aux environs de 15 et je le vois au-dessus de 20 à court terme", dit Randy Frederick. Parmi les indicateurs américains du jour, les chiffres du département du Commerce ont révélé une légère progression des dépenses des consommateurs en juillet, nouvel indice de la vigueur retrouvée de l'économie américaine. ID:nL5N11335V Aux valeurs, Le groupe minier Freeport-McMoran FCX.N a progressé de 3,04%, porté par l'annonce que l'investisseur activiste Carl Icahn détient 8,5% du capital de ID:nL5N1125DF Ariad Pharmaceuticals ARIA.O a bondi de 41,69% après une information de presse selon laquelle le laboratoire Baxalta BXLT.N (-3,24%) est en négociations en vue de racheter le spécialiste des traitements de la leucémie et du cancer des poumons. ID:nL5N11351G Le titre de l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard ATVI.O et celui de la compagnie aérienne United Continental Holdings UAL.N , qui vont tous deux intégrer l'indice S&P-500, ont bondi respectivement de 4,62% et 7,05%. ID:nL5N1125D5 L'éditeur de logiciels de conception Autodesk ADSK.O a perdu 4,96% et la chaîne de prêt-à-porter Aeropostale ARO.N a chuté de 26,93% au lendemain de la publication par les deux sociétés de résultats trimestriels décevants. ID:nL5N1125CY Cinq des 10 grands secteurs du S&P ont fini dans le rouge, avec des variations sans grande ampleur dans les deux sens. L'indice de l'énergie .SPNY a fait exception avec un bond de 2,05% après une hausse de plus de 16% des cours du pétrole en deux jours, portés par des rachats de positions à découvert. Le dollar a bénéficié des déclarations des divers responsables de la Fed, lors du symposium économique de Jackson Hole (Wyoming), où ils n'ont pas écarté l'éventualité d'un premier relèvement des taux d'intérêt depuis 2006. L'indice du dollar face à un panier de devises .DXY gagnait 0,6% et affichait sa plus forte hausse hebdomadaire en un mois après avoir touché un creux de sept mois lundi. (Tanya Agrawal et Chuck Mikolajczak, Juliette Rouillon pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant