Wall Street marque une pause après ses records

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en léger recul lundi, dans un marché étroit, les investisseurs ayant repris leur souffle après les records historiques inscrits ces derniers temps.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 46,23 points, soit 0,30%, à 15.612,13 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 2,53 points, soit 0,15%, à 1.707,14 points.

Le Nasdaq Composite en revanche a avancé de 3,36 points (+0,09%) à 3.692,95 points, soutenu par Apple.

L'indice S&P 500 vient d'afficher sa cinquième hausse hebdomadaire consécutive en l'espace de six semaines, affichant un gain de 7% sur cette période. L'indice de référence des gérants américains a terminé à son plus haut niveau historique vendredi, malgré l'annonce d'un nombre de créations d'emploi décevant en juillet aux Etats-Unis.

Après ce "rally", les investisseurs attendent de nouveaux catalyseurs pour se remettre aux achats, d'autant que la saison des résultats trimestriels est en grande partie bouclée.

L'annonce en séance d'un rebond plus net que prévu de la croissance de l'activité dans le secteur des services n'a pas suffi à faire repartir la tendance à la hausse.

"La croissance reste anémique, alors que l'on se trouve à des niveaux record sur les indices, ce qui laisse penser que le marché est suracheté à certains niveaux", note Mark Martiak, stratège chez Premier/First Allied Securities à New York.

Apple s'adjuge 1,5% après avoir reçu le soutien du gouvernement américain dans la guerre des brevets qui l'oppose à Samsung Electronics.

Tyson Foods a pris 4,14% après des résultats trimestriels meilleurs que prévu et l'annonce d'un objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice 2014 supérieur aux attentes.

Revlon s'est distingué avec une hausse de 6,77%, les investisseurs ayant salué l'annonce du rachat de The Colomer Group pour 660 millions de dollars.

Dans les secteurs pharmaceutique et de la biotechnologie, la société américaine Compugen s'est envolée de 44,5% après l'annonce d'un partenariat dans la recherche sur le cancer avec l'allemand Bayer.

Sur les 391 sociétés de l'indice S&P 500 ayant déjà publié leurs résultats du deuxième trimestre, 67,8% ont fait mieux que prévu, une proportion conforme à celles des quatre précédents trimestres, selon les données Thomson Reuters. Environ 55% d'entre elles ont publié un chiffre d'affaires supérieur aux attentes, un pourcentage supérieur à ceux des quatre derniers trimestres, mais inférieur à la moyenne historique.

Leah Schnurr, Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant