Wall Street marque une pause après quatre séances de hausse

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a marqué une pause mercredi après quatre séances de hausse d'affilée qui ont ramené l'indice S&P 500 à un niveau proche de son record historique.

L'indice Dow Jones a cédé 30,83 points, soit 0,19%, à 15.963,94 points. Le S&P-500, plus large, a fini sur une note quasiment stable, en baisse de 0,49 point, soit de 0,03%, à 1.819,26 points. En revanche, le Nasdaq Composite a gagné 10,24 points (+0,24%) à 4.201,29 points.

L'indice de référence S&P avait gagné 3,9% au cours des quatre séances précédentes, sa plus longue phase de hausse de l'année et sa meilleure performance en l'espace de quatre jours des 13 derniers mois. L'indice ne se situe plus qu'à 1,6% de son record de clôture de 1.848,38 points atteint le 15 janvier.

"Nous avons eu quatre bonnes séances et nous faisons une petite pause", souligne Terry Morris, chez National Penn Investors Trust Company à Reading, en Pennsylvanie.

Wall Street a bénéficié mardi des propos rassurants de Janet Yellen, la nouvelle présidente de la Réserve fédérale, sur la politique monétaire, et des progrès réalisés à Washington sur le relèvement du plafond budgétaire, approuvé par la Chambre des représentants mardi.

Le Sénat, où Barack Obama dispose d'une majorité, a voté le texte mercredi par 55 voix contre 43.

En l'absence de ce vote, l'Etat fédéral aurait pu être contraint à un défaut historique sur sa dette, susceptible de semer le chaos sur les places financières et d'entraîner à nouveau l'arrêt d'une grande partie des activités de l'Etat.

Sur le front des valeurs, Procter & Gamble a perdu 1,71% au lendemain de la publication d'un avertissement sur résultats, pesant sur l'indice Dow Jones.

En revanche, Ford a grignoté 0,26% après que le constructeur et ses coentreprises chinoises eurent fait part d'une hausse de 53% de leurs ventes local au mois de janvier.

Mais l'attentiste a dominé, faute d'indicateur majeur et dans l'attente de la publication après la clôture d'une série de résultats, dont ceux d'Applied Materials, Metlife, Whole Foods Market et Cisco Systems.

Sur les 365 sociétés du S&P 500 qui avait publié leurs comptes trimestriels mercredi matin, 67,7% d'entre elles ont fait mieux que prévu au niveau du résultat, alors que la moyenne de long terme est de 63% et celle des quatre derniers trimestres de 67%, selon des données Thomson Reuters.

Chuck Mikolajczak, Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant