Wall Street: marque le pas même digère bien l'adversité.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street n'a pas trouvé la ressource pour se hisser vers de nouveaux sommets annuels et se rapprocher un peu plus de ses records absolus.

L'indice Dow Jones cède modestement -0,63% sous la barre des 18.000, le 'S&P' lâche 0,52%, à 2.091,5 et le Nasdaq s'effrite de -0,05%, à 4.946.

Wall Street a plutôt bien résisté aux vents contraires qui ont soufflé dans plusieurs directions, les chiffres du jour ont été décevants, le prix du pétrole a baissé de plus de 2%, alors que l'Opep prépare une nouvelle réunion visant à limiter la production pétrolière en juin prochain.

Côté chiffres, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont encore fondu de -6.000 (embauches soutenues dans le secteur des services) mais l'indice synthétique des indicateurs avancés du Conference Board ne progresse que de +0,2% en mars alors que le consensus l'attendait à +0,4%.

L'activité ralentit aux Etats Unis, ou tout du mois redémarre plus lentement: c'est synonyme de gel de la politique monétaire de la FED et de prochaine hausse de taux repoussée à des horizons très lointains.

Parmi les valeurs les plus travaillées, Verizon a chuté de -3,3% à cause d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes et d'un 'profit warning' sur 2016. Travellers a dévissé de -6,1% et a fortement pesé sur le Dow Jones, IBM a un peu tempéré cette baisse avec un gain de +2,2%.

Au sein du Nasdaq, Mattel a plongé de -5,5%, Wynn de -3,6%, Netflix de -1,8%.

L'indice a limité la casse grâce aux 'biotechs' avec Biogen +5,2%, Vertex +3,2%, Celgene +3%, Alexion +2,8%, Regeneron +2,5%, Mylan +1,8%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant