Wall Street: maintien du suspense à l'approche des 20.000.

le
0

(CercleFinance.com) - Il faut que Wall Street monte... mais pas trop, pour ne pas griller toutes les cartouches d'un coup.

Le test des 20.000 doit se faire désirer, les médias ont les projecteurs braqués sur le Dow Jones, il n'y a plus un 'vendeur' (short seller) sur le marché, il n'y plus aucune opposition depuis des lustres, donc il suffit de laisser la tendance courir sur sa lancée et les 20.000 vont se matérialiser naturellement.

Le jeu consiste donc au contraire à freiner la hausse au dernier moment, juste avant de réaliser l'objectif, puis à stabiliser les indices dans de hautes eaux et entretenir le suspense.

Le Dow Jones termine donc sur un gain d'une centaine de points (+0,45% à 19.975) après avoir établi un nouveau zénith absolu à 19.988 après une demi-heure de cotations.

Le 'S&P' a pris 0,35% à 2.271 et le Nasdaq a battu lui aussi un record absolu intraday (à 5.489) et de clôture à 5.484 (ce qui lui permet de renouer avec +9% annuel).

Parmi les titres qui ont dominé le classement, on retrouve les financières avec Zions Bancorp +2,8%, Regions Financial +2,1%, PNC Financial +2%, Citigroup +1,9%, JP Morgan +1,3%.

Les 'biotechs' étaient également en mode 'risk on' avec Biogen +2,5%, Celgene +2,4%, Tripadvisors dominant le Nasdaq avec +5%.

Malgré la fermeté du baril, les pétrolières ont plutôt consolidé : Southwest a perdu -2,9%, NR Energy -2,7%, Williams et Concho Resources -1,3%.

Peu après la clôture, Nike s'envolait de +3% en transactions électroniques avec un bénéfice au second trimestre de son exercice qui a battu nettement les attentes (50 cents par titre contre 43 cents prévus).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant