Wall Street: lourdeur générale malgré la vigueur du pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains ont pris le chemin de la baisse mardi matin, consolidant après leur hausse de la veille malgré le regain de forme des cours du pétrole.

En toute fin de matinée, le Dow Jones recule de 0,3% à 17.664,5 points tandis que le Nasdaq Composite se replie de 0,1% à 4768,5 points.

Autre facteur de prudence, l'annonce d'une inflation mesurée à 0,4% en avril, soit un niveau plus important que prévu, lézarde un peu le consensus d'un maintien 'à coup sûr' des taux de la Fed en juin.

La hausse plus forte que prévu de 0,7% de la production industrielle le mois dernier va dans le même sens.

Dernier signe de robustesse de la conjoncture américaine, les mises en chantier ont rebondi de 6,6% en avril après un décrochage d'environ 8,5% en mars.

L'un des facteurs à l'origine de la lourdeur des marchés américains aurait pu être le plafonnement du prix du baril sous les 48 dollars, mais le pétrole repart à la hausse en affichant actuellement un gain de 0,8% à 48,1 dollars.

C'est la conséquence assez logique d'une chute de la production au Nigeria, d'une situation politique délétère au Venezuela et d'un regain des feux de forêt dans l'Alberta.

Du côté des valeurs, Home Depot perd 1,8% bien que le groupe ait relevé ses objectifs pour l'exercice en cours, fort d'un début d'année solide avec un BPA et des revenus supérieurs aux attentes.

Apple grignote 0,1% après son bond de 3,7% la veille dû à l'annonce d'une prise de participation de 1,1 milliard de dollars de la holding du milliardaire Warren Buffett.

HP s'adjuge 0,6% après l'annonce d'une collaboration avec Johnson & Johnson dans le domaine des imprimantes 3D dédiées au secteur de la santé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant