Wall Street: les investisseurs relativisent le 'non' italien

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait ouvrir en hausse lundi matin, les investisseurs cherchant à relativiser les implications de la victoire du 'non' au référendum italien.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur les principaux indices boursiers new-yorkais progressent d'environ 0,4%, prémisse d'une ouverture positive.

Bon nombre de spécialistes font valoir que l'issue du référendum avait été largement anticipée par les investisseurs.

'Le fait que les marchés réagissent aussi calmement est dû au fait que le président de la République Sergio Mattarella devrait nommer un gouvernement par intérim qui devrait modifier la loi électorale au détriment du mouvement 5 Etoiles', explique-t-on chez Commerzbank.

'Malgré tout, le risque d'une arrivée au pouvoir de 5 Etoiles et d'un retour de la crise de la dette ne peut totalement être écarté', estime la banque allemande.

Les opérateurs se disent néanmoins que la Banque centrale européenne devrait maintenir jeudi sa politique accommodante en annonçant une extension de son programme de rachats de dette.

Les investisseurs prendront par ailleurs connaissance en début de matinée de l'indice des services de l'Institute for Supply Management (ISM), attendu en hausse à 55,3 en novembre contre 54,8 en octobre.

Côté valeurs, Coach devrait être très entouré alors que le groupe britannique de vêtements haut de gamme Burberry aurait rejeté plusieurs approches réalisées par Coach au cours des derniers mois.

Johnson Control est attendu en hausse après avoir dévoilé ce matin des prévisions au titre de son exercice fiscal 2017 qui devraient être saluées par les intervenants.

A noter enfin qu'ExxonMobil a annoncé vendredi le départ de son président en charge de la production, Tom Walters, et son remplacement par l'écossais Neil Duffin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant