Wall Street: les craintes ne sont pas apaisées.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York semble bien partie pour aligner une sixième séance consécutive de baisse jeudi, le statu quo décidé hier par la Fed n'ayant pas apaisé les craintes des marchés.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur indices boursiers accusent des pertes de l'ordre de 0,4%, prémisse d'une ouverture dans le rouge.

Dans leur point du jour, les équipes de FxPro estiment que les banques centrales mondiales se montrent désormais totalement 'désarmées'.

'Alors qu'elles menaient les marchés à la baguette jusqu'ici, les autorités centrales ressemblent de plus en plus à l'élève du fond de la classe: démuni face aux incertitudes du monde actuel', indique le broker.

Après la prudence manifestée par la Fed hier, la Banque du Japon a en effet donné le sentiment ce jeudi qu'elle avait atteint les limites de sa politique monétaire expansionniste.

Quant à la Banque d'Angleterre, l'institution a elle aussi opté pour le statu quo, visiblement tétanisée par la possibilité d'un 'Brexit' à l'issue du référendum de la semaine prochaine.

A noter que le Département du Travail a annoncé que les prix à la consommation avaient augmenté de 0,2% aux Etats-Unis en mai et de 1% sur un an. En excluant l'énergie et l'alimentation, l'inflation annuelle passe à 2,2%.

Déception en revanche sur le front du marché du travail avec une hausse de 13.000 à 277.000 des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Les investisseurs attendent maintenant l'indice de la Fed de Philadelphie qui paraîtra peu après l'ouverture.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant