Wall Street: les chiffres de l'emploi suscitent l'émoi.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street s'enfonce dans le rouge vendredi matin, les investisseurs ayant du mal à se faire une opinion sur les statistiques difficiles à interpréter de l'emploi parues plus tôt dans la matinée.

En fin de matinée, le Dow Jones cède 1,3% à 16.207,3 points tandis que le Nasdaq cède 2,8% à 4382,8 points.

Principal indicateur macroéconomique du jour et point d'orgue de la semaine, les chiffres mensuels de l'emploi américain se sont révélés particulièrement décevants.

Le Département du Travail n'a ainsi dénombré que 151.000 créations de postes non agricoles le mois dernier, alors que les économistes en prévoyaient en moyenne 190.000.

A titre de comparaison, l'économie américaine avait créé 262.000 emplois le mois dernier.

'Ces chiffres laissent malgré tout penser que le marché américain de l'emploi reste plutôt en bonne forme, avec des entreprises qui continuent de recruter et des employés qui bénéficient de hausses de salaires', juge pour sa part Keith Wade, économiste en chef et stratégiste chez Schroders.

'La difficulté pour la Fed va être de mettre dans la balance ces signaux domestiques favorables et ceux d'un environnement extérieur déflationniste sur fond de resserrement monétaire', ajoute-t-il.

Sur le front des valeurs, Estée Lauder gagne 1,8% après avoir fait état d'une hausse de 2% de son bénéfice net trimestriel, pour l'essentiel sous l'effet de ses ventes de produits de maquillage.

LinkedIn dévisse de 40% après avoir déploré une perte nette d'un peu plus de 8,4 millions de dollars au titre de son quatrième trimestre, contre un bénéfice de trois millions un an auparavant.

News Corp chute de 10% après avoir fait état d'un bénéfice de 63 millions de dollars représentant 11 cents par action au titre du quatrième trimestre de son exercice, contre 143 millions ou 24 cents par action un an plus tôt.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant