Wall Street : le stratégiste Jim Paulsen récidive !

le
3
Jim Paulsen. (© DR)
Jim Paulsen. (© DR)

Il était une fois un mois de février au climat déprimant, tant pour ce qui concerne les conditions météo que les marchés financiers. C'était en 2009 : les derniers six mois avaient été désastreux en Bourse, dans le sillage de la chute de la banque américaine Lehman Brothers. L’indice CAC 40, tombé vers 2 300 points, était en retrait des deux tiers sur le plus-haut haut de 6 150, touché en juin 2007.

Les prédictions les plus noires faisaient florès un peu partout, par exemple, celles de Morgan Stanley qui avait pourtant bien vu l'entrée en crise, dès le printemps 2007, et conseillait encore, malgré cet effondrement, de sortir du marché. Souvenons-nous: les banques dites «systémiques» devaient contaminer toute la planète y compris des entreprises surendettées, le commerce international allait s'écrouler sous les coups de boutoir de pays repliés sur eux mêmes, etc.

Puis, un Ovni a atterri sur les desks des acteurs de marché incrédules. Vers cette fin de février-là, un certain Jim Paulsen, stratégiste de la banque Wells Fargo, annonçait benoîtement que l'on était à la veille du retournement. Il s'ingéniait même à prédire que la reprise serait d'une violence comparable à celle du retour de flamme d'un barbecue qu'un imprudent ranime avec de l'alcool à brûler !

Ses arguments, d'apparence simples, s'appuyaient sur l'activisme des banques centrales, sur la résolution du nouveau

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • monjohn le vendredi 19 fév 2016 à 13:59

    Payé par qui cette fois?

  • sawer33 le vendredi 19 fév 2016 à 12:43

    encore un an q' lait qui se croit infaillible

  • M6162927 le vendredi 19 fév 2016 à 12:26

    combien de mec on eu raison a l'epoue ?