Wall Street: le Nasdaq inarrêtable, la distribution souffre.

le
0

(CercleFinance.com) - La semaine a débuté sur une note indécise : le S&P500 s'effrite de -0,1%, le Dow Jones de -0,3% à 21.513 mais le Nasdaq (+0,36%) établit un nouveau record de clôture (6.411) et en séance (6.417,7, à 21H48), dopé par les titans de la cote... les ' GAFA ' (Amazon prend +1,3%, Apple +1,2% + Tesla domine avec +4,3%).

Le Dow Jones a été entraîné en territoire négatif par General Electric (encore une fois !) avec -1,9% puis J&J -1,7% et Mc Donald's -1,4%.

Aucune donnée ' macro ' n'est venue inspirer Wall Street et les opérateurs ne prennent pas de paris à la veille de l'entame du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), alors que Janet Yellen a expliqué devant le Congrès que les taux étaient proches du niveau adéquat.

Aucune décision ni inflexion de la stratégie n'est attendue ce mercredi à l'issue d'une ' réunion ordinaire ' et de surcroît sans conférence de presse.

C'est donc le volet ' micro ' (et les trimestriels) qui continuent de déterminer l'attitude des investisseurs au jour le jour.

Le secteur de la distribution (enseignes généralistes ou ' marques ' de prêt à porter) a été attaqué avec Foot-Lockers -4,6%, Macy's -2,9%, Ralph Lauren -2,5%, Ross Stores et Dollar Tree, -2,3%, Home Depot -1,4% et enfin Mattel -2,5%, dans le sillage de Hasbro qui dévisse de -9,4%.

Preuve que les attentes sont systématiquement minorées, Hasbro plonge malgré des profits légèrement supérieurs au consensus... mais les ventes sont jugées un peu faible,

Les financières se sont plutôt bien comportées (+0,3% en moyenne) tandis que les valeurs ' énergie ' se repliaient symétriquement.

Aux pétrolières, Halliburton chute de -4,2%, Range Resources de -2,8%, Occidental Petroleum -1%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant