Wall Street: la vigueur du dollar pèse sur la tendance.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street a fini dans le rouge mercredi, pénalisée par la rechute des cours des matières premières mais surtout la vigueur du dollar après les déclarations de responsables de la Fed.

Au terme des échanges, le Dow Jones reculait de 0,5% à 17.502,5 points tandis que le Nasdaq Composite cédait 1,1% à 4768,8 points.

Le repli des marchés d'actions américains est à relier directement à la remontée du dollar, elle-même due à des propos de James Bullard - le président de la Fed de St. Louis - selon lequel les indicateurs économiques américains justifient désormais une hausse des taux à court terme.

Du côté des indicateurs, le Département du Commerce a dénombré 512.000 ventes de logements neufs en rythme annualisé le mois dernier aux Etats-Unis, après 502.000 en janvier (chiffre révisé de 494.000).

Le consensus était un tout petit peu moins confiant, tablant sur 511.000 ventes.

Le recul de Wall Street s'explique également par la faiblesse du pétrole (WTI) dans le sillage de stocks de pétrole brut qui ont fait un bond de 9,4 millions de barils la semaine passée au lieu d'une hausse anticipée de 2,7 millions.

Concernant les valeurs, Nike a cédé 3,8% après une publication mitigée pour son troisième trimestre comptable, avec certes un bénéfice par action meilleur que prévu, mais des performances plus décevantes en termes de revenus et des commandes.

General Mills grignotait 0,4% dans le sillage de la publication d'un bénéfice net en croissance de 5,4% à 361,7 millions de dollars au titre de son troisième trimestre comptable, soit 59 cents par action.

Estée Lauder s'est adjugé 0,4% grâce à des commentaires positifs de Morgan Stanley, qui conseillent d'arbitrer en faveur de la valeur.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant