Wall Street: la pression baissière demeure.

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés boursiers américains devraient débuter en légère baisse mercredi en attendant un probable 'statu quo' de la Réserve fédérale à l'issue de sa réunion de politique monétaire.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats futurs sur les indices américains abandonnent autour de 0,1%, prémisse d'une ouverture plutôt prudente.

Les traders estiment à 7% la probabilité que la Fed relève ses taux ce soir, contre 68% au mois de chances en décembre selon le système 'FedWatch' de CME Group.

'Il y a quand même de la nervosité avant le verdict de la Fed, une situation exacerbée par les scores très serrés à une semaine de l'élection présidentielle', souligne un trader.

Le motif d'inquiétude le plus souvent évoqué reste en effet le resserrement de l'écart entre les deux candidats à la présidentielle du 8 novembre après l'annonce ce week-end d'une nouvelle investigation du FBI concernant des mails non sécurisés reçus par des proches d'Hillary Clinton.

La remontée de Donald Trump dans les sondages entraîne une hausse de l'or, valeur refuge par excellence, et un affaiblissement du dollar.

Hier, la séance avait débouché sur une consolidation contenue, de telle sorte que les indices avaient réussi à préserver leurs supports bien identifiés, malgré de fortes tensions sur l'indice de volatilité VIX.

Publiée deux jours avant le rapport officiel sur l'emploi, l'enquête du cabinet de services aux entreprises ADP a dénombré 147.000 créations de postes dans le secteur privé le mois dernier aux Etats-Unis, là où les économistes tablaient sur environ 160.000.

Sur le front des valeurs, Time Warner Inc. a signé une 'solide' performance lors du 3ème trimestre, ce qui le place en bonne position pour dépasser ses prévisions initiales au titre de l'exercice 2016.

Le titre était attendu en hausse de 0,4% à l'ouverture.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant