Wall Street: l'ouverture s'annonce tendue.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York se prépare à une ouverture douloureuse jeudi matin suite à la clôture anticipée des marchés d'actions chinois, pour cause de nouveau 'flash krach', et aux nouveaux plus bas atteints par les cours du pétrole.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats futurs sur les principaux indices américains affichent tous des pertes supérieures à 2%, synonyme d'un décrochage probable à l'ouverture.

'Les marchés boursiers américains n'ont pas encore atteint des niveaux survendus sur une base graphique, ce qui signifie que la correction pourrait se poursuivre sur le court terme', préviennent les analystes techniques de Janney Montgomery Scott.

Les chartistes disent considérer la région des 1900 points comme zone de support pour l'indice S&P 500, qui a clôturé hier autour de 1990 points.

Les stratèges de BofA-Merrill Lynch disent eux envisager un retour dans la zone des 1850-1900 points, au moins tant que les indices PMI chinois et américains ne seront pas repassés au-dessus de la barrière symbolique des 50 points, indiquant une expansion de l'activité.

Les équipes de BofA-Merrill, qui estiment que les investisseurs ne prennent pas bien en compte le risque d'une retombée en récession, préconisent de rester 'long en cash', c'est-à-dire d'investir dans des liquidités.

Désormais à des plus bas de 12 ans, le WTI américain cède 4,3% à 32,6 dollars alors que l'excès d'offre domine toujours malgré une situation géopolitique de plus en plus instable au Moyen-Orient.

Prisé pour ses qualités de valeur refuge, l'or progresse lui de plus de 1% à 1103,4 dollars l'once.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant