Wall Street: l'embellie se fait attendre.

le
0

(CercleFinance.com) - Ce n'est pas vraiment une embellie qui se dessine ce mercredi à Wall Street, même si les opérateurs semblent vouloir reprendre leurs esprits après le coup de semonce de la veille.

A la mi-journée, le Dow Jones reste un peu à la traîne, affichant encore un repli de 0,2% à 20.632,3 points tandis que le Nasdaq parvient à sortir la tête de l'eau, avec un gain de 0,2% à 5806,6 points.

'Les marchés ont subi hier leur pire séance depuis le début de l'année en raison du repli de 3,9% du secteur bancaire, sur fond de correction des rendements des bons du Trésor', rappelle-t-on chez Wells Fargo.

Fait notable, les grands indices new-yorkais n'ont pas accentué leurs pertes ce matin après l'attentat de Londres, survenu à Westminster, au coeur du centre de la capitale britannique.

Unique indicateur notable du jour, les ventes de logements anciens aux Etats-Unis ont rechuté de 3,7% le mois dernier pour s'établir à 5,5 millions, un chiffre nettement inférieur au consensus.

Le chiffre est sans impact sur le dollar, qui se maintient autour de 1,0805 face à l'euro, tandis que le baril de Brent lâche un peu moins de 0,8% à 50,6 dollars.

Sur le front des valeurs, Nike décroche de 6,2% après des résultats trimestriels jugés 'un peu justes' et des perspectives considérées comme prudentes.

Fedex progresse de son côté de 1,4% dans le sillage de comptes trimestriels marqués par un bénéfice net de 562 millions de dollars, soit 2,07 dollars par action, contre 507 millions représentant 1,84 dollar par action un an plus tôt.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant