Wall Street: l'effet Trump en question.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir en baisse lundi matin, l'effet Trump retombant sur les marchés après la lourde défaite stratégique essuyée par le nouveau président américain.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur les grands indices new-yorkais abandonnent autour de 0,7%, annonçant un début de séance dans le rouge.

Les indices américains avaient fini sans direction vendredi, visiblement indifférents à la décision de Donald Trump de finalement renoncer à supprimer l'Obamacare, faute de majorité au Congrès.

Certains investisseurs espèrent maintenant que le président va rattraper sa déconvenue en mettant en place des baisses d'impôts, d'autres mesures de dérégulation et un plan de relance des infrastructures.

'La promesse de retirer l'Obamacare était quand même considérée comme l'une des pierres angulaires de sa politique', rappelle un intervenant.

'Pour les investisseurs, le seul moyen de se rassurer est de se dire qu'il va maintenant se concentrer sur son projet de réforme fiscale, ce qui devrait bénéficier au dollar comme aux marchés d'actions', poursuit-il.

'Reste que sa défaite sur l'Obamacare montre qu'il n'y aucune garantie qu'il puisse s'appuyer sur une majorité républicaine solide, ce qui pourrait à l'inverse fragiliser le dollar et Wall Street', conclut-il.

A noter qu'aucun indicateur économique de premier plan n'est prévu lundi.

Sur le front des valeurs, DuPont et Dow figurent parmi les titres à suivre ce matin après le feu vert conditionnel accordé par Bruxelles au projet de fusion des deux groupes chimiques américains.

Snap pourrait tirer son épingle du jeu après la publication de deux notes d'analyste positives sur la valeur, l'une de Credit Suisse et l'autre des équipes de Jefferies.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant