Wall Street: l'effet janvier reste à inverser.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir en hausse lundi matin, après trois séances de lourde baisse d'affilée, visiblement rassurée par la remontée des principaux marchés d'Europe.

Une demi-heure avant l'ouverture, les 'futures' sur le S&P 500 et le Nasdaq 100 progressent de 0,5% à 0,6%, annonçant un début de séance dans le vert.

A l'image des places européennes, les dégagements de précaution s'étaient accélérés vendredi à New York au cours de la dernière heure de cotations.

A la clôture, les grands indices américains rechutaient lourdement, avec une baisse hebdomadaire de 6% pour le S&P 500, soit sa plus sévère pour un début d'année depuis 1932.

Dans une note diffusée ce matin, les stratèges de JPMorgan Asset Management rappellent que les marchés ont du mal à redresser la barre lorsqu'une année a mal commencé.

'Après un démarrage aussi décevant, les investisseurs espèrent que le vieux dicton de Wall Street 'tel est le mois de janvier, telle est l'année' (so goes January, so goes the year) ne s'appliquera pas pour 2016', souligne le gestionnaire d'actifs.

A plus de 27 points, le VIX - également connu sous le nom d'indice de la peur - a franchi un cap vendredi, plaçant les opérateurs devant un mur d'anxiété avant le début de la saison des résultats.

La journée sera en effet marquée par le début officiel de la saison des résultats trimestriels avec la publication, après la clôture, des comptes du géant de l'aluminium Alcoa.

Aucun indicateur ne figure en revanche au programme aujourd'hui.

A noter que les cours du pétrole perdent encore du terrain ce lundi, affectés par un mouvement de réduction généralisé des prévisions des analystes.

A l'approche de la mi-journée, le contrat février sur le WTI américain recule de 0,2% à 33,1 dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant