Wall Street: initiatives figées en attendant les 'minutes'.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York cède un peu de terrain mercredi matin dans l'attente des 'minutes' de la dernière réunion de la Réserve fédérale.

En fin de matinée, le Dow Jones parvient presque à accrocher l'équilibre, vers 18.132,5 points, tandis que le Nasdaq Composite perd 0,1% à 5241,5 points.

'Les marchés s'inscrivent en repli alors que les investisseurs s'impatientent avant la parution dans l'après-midi des minutes du dernier FOMC du mois de septembre', explique Wells Fargo Advisors.

'Sachant que trois membres votants s'opposent à maintenir les taux inchangés, l'attention du marché va se porter sur les améliorations économiques requises pour justifier un resserrement monétaire', commente le gérant d'actifs.

Si le compte-rendu de la Fed devrait confirmer une divergence de vues au sein de la Fed, le document devrait également acter le scénario d'un tour de vis au mois de décembre.

Dans ce contexte, les marchés restent relativement sourds aux propos 'colombes' de William Dudley - le président de la Réserve fédérale de New York - qui conseille d'agir très progressivement pour normaliser la politique monétaire.

Cette tendance contribue à renforcer le dollar et à peser sur les cours du pétrole.

Les pertes de Wall Street semblent surtout liées à la lourdeur du secteur technologique qui reflue nettement après les 'profit warnings' lancés par plusieurs géants du secteur.

Ericsson - qui cote à Stockholm mais aussi sur le Nasdaq - plonge ainsi de plus de 20% suite à son sévère avertissement sur résultats qui entraîne l'ensemble du secteur des télécoms à la baisse.

Apple (+1%) parvient à aligner une septième séance consécutive de hausse alors que son grand rival Samsung Electronics a lui aussi revu à la baisse ses prévisions de résultats trimestriels en raison du fiasco lié au lancement du nouveau Galaxy Note.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant